Ecole de couture « EMANA » : 19 ciseaux prêts pour la coupe

samedi 2 juillet 2005

La 10e promotion de l’école de couture « Emana » est en fin de formation. Pour marquer la sortie officielle, une cérémonie de remise de diplômes aux 19 futurs professionnels de la coupe et de la couture a eu lieu, samedi 25 juin à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après trois ans de formation intense en coupe et en couture, les 19 élèves de la 10e promotion de l’école « Emana » sont désormais aptes à embrasser le métier de couturier.

C’est pour fêter l’événement qu’une cérémonie de sortie de la promotion a eu lieu samedi dernier à l’Atelier Théâtre Burkinabé (ATB).

A l’occasion, l’assistance a eu droit à une soirée riche en couleurs : défilés de mode présentant les tenues confectionnées par les anciennes de « Emana » installées à leur propre compte, ainsi que par les première, deuxième et troisième années de l’école, play-back, prestation de l’artiste Bamogo Jean Claude, remise de diplômes.

C’est dans cette ambiance festive que la délégué des élèves, Jeanne Kondé, dira que : « nous sommes prêts en coupe et couture et sommes devenus des artisans de développement ».

Pour le directeur général de « Emana », M. Jean-Pierre Nanéma, le souci premier de son établissement est d’offrir aux élèves une formation professionnelle de qualité en leur donnant des bases solides pour affronter le marché de l’emploi. Voilà pourquoi, depuis la création, l’école fait en sorte que les élèves soient aptes à se prendre en charge dès leur sortie. Déjà, des anciens élèves de « Emana » sont installés un peu partout au Burkina et vivent de leur métier de couturier.

Pour leur part, les néo-couturiers de « Emana », ont promis suivre l’exemple de leur parrain, El hadj Oumarou Kanazoé. A leurs yeux, « ladji » est un modèle, car il a le souci du développement de son pays, à travers l’entreprise OK qu’il a fondée et la présidence de la Chambre de Commerce qu’il occupe.

Le directeur général de cette institution qui représentait le parrain a d’ores et déjà indiqué que celui-ci a marqué sa disponibilité pour soutenir ses filleuls dans leur vie professionnelle. Créée en 1973 à Abidjan, l’entreprise de confection « Emana » est transférée à Ouagadougou en 1982. Son directeur fondateur Jean-Pierre Nanéma, diplômé de l’Académie internationale de coupe de Paris, créa en 1993, l’école de formation professionnelle en coupe et couture.

La formation s’y déroule en trois ans avec un effectif à 98% féminin. Aujourd’hui, la clientèle de « Emana » est tant nationale (sociétés publiques et privées) qu’internationale (Afrique , Europe, Amérique).

La sortie officielle de la 10e promotion de « Emana » confection et formation a connu la présence des représentants des ministères en charge de l’éducation, du travail et de l’emploi.

Gabriel SAMA
Sidwaya

Imprimer l'article

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés