Coopération germano-burkinabè : L’ambassade d’Allemagne rencontre ses anciens étudiants

mardi 29 mars 2005

L’Ambassade d’Allemagne a organisé mardi 22 mars 2005, à Ouagadougou, une rencontre avec les anciens boursiers burkinabè en Allemagne. Ce fut l’occasion pour l’ambassadeur de parler de la coopération entre son pays et le Burkina Faso.

Réagissez à cet article Réagissez

Pour la troisième fois consécutive, l’Ambassade d’Allemagne a organisé sa rencontre annuelle avec les anciens étudiants burkinabè en Allemagne. Le but de la rencontre selon l’ambassadeur d’Allemagne, M. Ulrich Von Schweinitz, est non seulement de rester en contact avec les anciens étudiants mais aussi de les encourager à contribuer au développement du Burkina Faso.

Cette fois-ci, la rencontre a été élargie aux représentants des secteurs privés qui entretiennent des liens avec l’Allemagne et sont parfois même des anciens boursiers ou stagiaires de ce pays. En effet, M. Souleymane Sow, chef de l’entreprise Microsow et M. Augustin Salambéré, directeur technique du Centre de conception et de construction en mécanique générale ont été invités à donner des communications sur leurs entreprises afin de stimuler les étudiants ou stagiaires désirant créer les leurs. Aussi, la Maison de l’entreprise du Burkina et la fondation politique Hanns Seidel (fondation allemande) ont donné des explications aux anciens étudiants intéressés par l’entreprenariat et des formations.

La fondation politique Hanns Seidel a son siège au Bénin.

Elle n’a pas le droit de faire la politique, sa mission est d’œuvrer à la culture de la démocratie dans les pays en voie de démocratisation. Elle offre également des bourses mais aussi des programmes de soutien aux entreprises. Le ministre de l’Economie et du Développement Seydou Bouda, représentant son homologue Moumouni Fabré, s’est dit satisfait d’une telle rencontre et a souhaité qu’elle soit pérenne. M. Bouda a aussi apprécié la contribution de l’Allemagne à la lutte contre la pauvreté au Burkina.

Aide au développement

Dans le domaine de la coopération, le Burkina Faso est selon l’ambassadeur d’Allemagne, l’un des partenaires prioritaires de son pays. Ainsi, le volume total des prestations fournies dans le cadre de l’aide bilatérale a atteint en 2004, plus de 442,77 milliards de F CFA. En plus, l’Allemagne finance actuellement environ 23% de toutes les prestations de l’Union européenne. En 2004, environ 60 Burkinabè ont étudié ou suivi une spécialisation en Allemagne avec une bourse allemande.

Pour l’année 2005, l’ambassade envisage le même chiffre de bourses. Les anciens boursiers ont demandé le soutien de l’ambassade pour non seulement la création de leur entreprise mais aussi l’obtention des stages de recyclage. "L’Allemagne va vous accompagner dans le développement du Burkina, mais c’est vous qui êtes les premiers responsables du développement de votre pays" a conclu l’ambassadeur Ulrich Von Schweinitz.

Boureima SANGA
Sidwaya

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés