Francophonie : La communauté est mobilisée pour aider les pays en crise ou en sortie de crise

samedi 16 mars 2013

Présidée par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, la 87e session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) a réuni, ce 15 mars 2013 à Paris, les représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Francophonie : La communauté est mobilisée pour aider les pays en crise ou en sortie de crise

S’agissant de la situation au Mali, pays suspendu de l’OIF, le Secrétaire général a déclaré : « Trois mois après le début de l’intervention militaire internationale, je me réjouis de constater que les grandes villes du Nord du Mali sont reconquises et que les opérations de sécurisation se poursuivent dans la zone ». Il a informé les représentants personnels des conclusions de la mission d’information et de contact qu’il a dépêché à Bamako du 24 février au 1er mars dernier. La Francophonie, avec les acteurs internationaux, entend mobiliser rapidement son expertise sur deux secteurs clés : l’organisation d’élections libres et transparentes et la tenue du dialogue national et de la réconciliation.

La Francophonie sera également présente sur les questions concernant la promotion et la protection des droits de l’Homme, le renforcement de la justice, particulièrement dans le domaine de la lutte contre les réseaux terroristes et criminels. « A la veille d’un déploiement d’une mission des casques bleus des Nations Unies au Mali, la Francophonie soutiendra la mobilisation de contingents francophones », a ajouté Abdou Diouf.

Sur la situation en République centrafricaine (RCA), pays que la Francophonie soutient depuis plusieurs années, le Secrétaire général a informé les membres du CPF de l’envoi imminent d’une mission qui aura pour objectif de définir les modalités d’une action de l’OIF, en particulier en appui au processus électoral, au renforcement des capacités des institutions centrafricaines ainsi qu’en soutien à la réforme des systèmes de sécurité.

Le Secrétaire général a aussi évoqué la situation politique en République démocratique du Congo (RDC), et particulièrement l’Est du pays, où les populations civiles continuent à être victimes d’actes de violences et de graves violations des droits de l’Homme. « Je réitère mon appel aux signataires à respecter l’ensemble des engagements pris à Addis-Abeba et j’encourage les concertations menées actuellement pour assurer de manière durable la paix et la sécurité dans la partie orientale du pays ».

Face aux préoccupations liées à la situation qui prévaut actuellement au Togo, Abdou Diouf a informé les représentants personnels de sa décision d’envoyer très prochainement à Lomé une mission d’information et de contact.

Enfin, sur la Guinée, où doivent bientôt se tenir des élections législatives, Abdou Diouf a fait part de sa préoccupation grandissante face aux événements violents qui ont eu lieu ces dernières semaines. « Il est impératif que le gouvernement guinéen et les partis politiques de l’opposition parviennent à surmonter leurs désaccords sur les modalités d’organisation des élections législatives fixées au 12 mai 2013. J’appelle la CENI à instaurer un dialogue régulier et constructif avec les responsables politiques » a-t-il déclaré.

A quelques jours du Forum mondial des femmes francophones initié par le Président français François Hollande et qui coïncidera avec la journée du 20 mars, le Secrétaire général s’est félicité de la tenue, en marge de la 57e session de la Commission de la condition de la femme, à l’ONU, le 4 mars dernier, d’une concertation francophone de haut niveau et l’adoption d’un plan d’action commun destiné à prévenir et à éliminer les violences faites aux femmes et aux filles dans les pays membres de l’OIF.

Enfin, les représentants personnels du CPF ont choisi la Côte d’Ivoire comme pays hôte de la VIIIe édition des Jeux de la Francophonie qui se tiendra en 2017.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) compte 56 Etats et gouvernements et 19 observateurs.

Pour plus de renseignements : www.francophonie.org

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés