CAMES : le Comité consultatif général en réunion extraordinaire à Ouagadougou

lundi 14 janvier 2013

Valider le plan stratégique du CAMES, c’est l’objet de la deuxième réunion extraordinaire du Comité consultatif général (CCG). Etalée sur 48 heures, cette réunion a pour thème général « Pour un enseignement supérieur et une recherche de qualité au service du développement des Etats membres ». A la cérémonie d’ouverture qui a eu lieu ce 14 janvier 2013 au siège du Conseil à Ouagadougou, le Pr Bertrand Mbatchi, Secrétaire général du CAMES, a prononcé un discours suffisamment interpellateur du monde universitaire et de celui de la recherche de notre espace académique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
CAMES : le Comité consultatif général en réunion extraordinaire à Ouagadougou

Le CAMES ne doit pas être à la traine de l’évolution du monde, il doit rayonner, a indiqué le Pr Bertrand Mbatchi, après avoir salué, remercié et présenté ses vœux du nouvel an à ses collègues dans une salle débordant des invités du jour. En effet, dira le Secrétaire Général du CAMES, « dans ce monde globalisé mais tout de même structuré en réseaux, la compétition est telle qu’il faut redoubler de vigilance, d’ardeur et d’imagination pour ne pas se faire marginaliser par les autres ». Et de préciser : « Le rayonnement du CAMES concerne tout un chacun et renforce notre label tout en valorisant ceux qui portent la marque ».

Pour ce faire, un « plan stratégique, mûri à la pratique de tous les programmes du CAMES pendant un an et demi » avec pour ambition de « faire entrer le CAMES dans la modernité et de le positionner en partenaire incontournable pour le développement des pays membres » est soumis à validation au cours de ces deux jours de travaux.

A cet effet, le Pr Mbatchi appelle les recteurs ou présidents d’universités, directeurs nationaux de centres de recherches et directeurs généraux des organismes membres du CAMES, présents à cette réunion, non seulement à des « échanges fructueux », mais aussi et surtout « à prendre des décisions sur des projets fondamentaux qui permettront de renforcer le rôle du CAMES dans la promotion de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation dans les pays membres ».

La réunion de Ouagadougou devra permettre à terme, de disposer entre autres, d’un code de déontologie et d’éthique à même de « rassurer tous ceux qui travaillent avec le CAMES », de programmes renforcés ayant une dimension importante au niveau de l’innovation. Et ces programmes, le Pr Mbatchi invite les présidents d’universités et les directeurs d’instituts ou de centres de recherches, à les mettre en application toute en œuvrant « pour que les autorités participent à l’effort de solidarité, en s’acquittant de leurs droits ». En tout cas, le CAMES devra sortir de cette réunion plus visible, à en croire le Secrétaire général de l’institution.

Au cours de ces deux jours les académiciens auront aussi à adopter des « dossiers urgents » à soumettre au prochain Conseil des ministres prévu pour se tenir à Cotonou en avril 2013.

Pour Koffi Ahadzi, président de l’Université de Lomé, par ailleurs président du Conseil consultatif général du CAMES, l’institution académique devra s’adapter aux nouvelles données de l’enseignement supérieur. Et ces journées de travail seront mises à profit pour examiner non seulement l’intégration conjuguée des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans les programmes d’enseignement des Etats membres du CAMES, mais aussi la « réforme du concours d’agrégation des sciences juridiques, politiques, économiques et des sciences de gestion, entre autres ».

Relativement à l’actualité dans la conduite du déroulement des programmes, « le CAMES se porte bien », selon le Pr Ahadzi. Mais, précise le Pr, « du point de vue financier, on peut améliorer les choses ».

Fulbert PARE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés