Accueil > Actualités > Portraits

Dernier ajout : 25 septembre.

Idrissa Doucouré, l’homme des grandes ambitions pour le CREPA et l’Afrique

 mardi 29 novembre 2011

S’il y a quelqu’un qui a suivi avec intérêt le compte rendu du dernier conseil des ministres burkinabè du 23 Novembre 2011, c’est certainement Idrissa Doucouré, directeur général du Centre Africain pour l’Eau Potable et l’Assainissement (CREPA). Cela, pas parce que M. Doucouré fait partie des personnes nommées, mais du fait que ledit conseil a entériné un projet qui lui tenait particulièrement à cœur : le forum de haut niveau sur l’eau potable et l’assainissement en Afrique que va abriter Ouagadougou du 5 au (...)

Tribune de la femme / Jessica Davis Ba, adjointe économique à l’ambassade des USA à Nairobi (Kenya) : « Les femmes pourront constituer la solution aux problèmes de l’Afrique »

 lundi 28 novembre 2011

Née aux Etats-Unis et précisément à Washington il y a environ une quarantaine d’année, Jessica Davis Ba, a foulé le sol africain notamment Dakar au Sénégal après ses études supérieures. Docteur en communication, elle s’est également intéressée aux questions économiques. Avec une carrière bien fournie, son bonheur actuel réside tout de même en ses cinq garçons et son époux.
Jessica Davis, épouse Ba est le chef adjoint économique à l’ambassade des USA à Nairobi (Kenya). Elle travaille dans ce service (...)

Eric Ky, l’étudiant créateur d’emplois

 lundi 21 novembre 2011

C’est une évidence, aujourd’hui, de dire que les conditions de vie et d’études des étudiants au Burkina Faso se dégradent. Surtout dans les universités publiques. Les fonds alloués aux locataires des campus couvrent à peine leurs besoins primaires. Face à ces difficultés, certains étudiants ne manquent pas d’initiatives pour « joindre les deux bouts ». De cette catégorie d’étudiants devenus entrepreneurs par la force des choses fait partie Eric Ky, inscrit en 2è année de droit de l’université de Ouagadougou. (...)

Tribune de la femme - Béatrice-Nicole Nyom, journaliste reporter d’images : « La femme peut bien produire de belles choses »

 vendredi 18 novembre 2011

Belle femme d’origine camerounaise, elle réside depuis près de quatre ans maintenant du côté de la Lagune Ebrié. Très engagée et confiante, elle a toujours cru en sa capacité à faire de belles productions journalistiques. D’agent commercial dans une société de téléphonie mobile, elle est aujourd’hui une grande journaliste reporter d’images et gère sa propre structure de communication. Il s’agit bien de Béatrice-Nicole Nyom que nous avons rencontrée lors du forum des leaders de médias d’Afrique à Tunis.
Etant (...)

Karifa Bayo, président de l’université Ouaga II : Un pur produit de l’université de Ouagadougou

 mardi 15 novembre 2011

Marié et père de deux enfants, musulman et rosicrucien, Pr Karifa Bayo est depuis juillet 2007 le président de « l’université virtuelle » Ouaga II. Son âge ? Difficile d’y répondre avec exactitude. « Sur ma pièce d’identité, j’ai 50 ans, mais quand je demande à mon père, j’ai 51 ans », nous dit-il. Normal qu’il y ait ce flou d’autant plus qu’il fait partie de ces nombreux africains nés dans un village sans maternité. 50 ou 51 ans, c’est sans enjeu. L’important pour le Pr Karifa Bayo, c’est ce qu’il est et ce (...)

Eve Sanou : « J’entretenais de bonnes relations avec le président Thomas Sankara »

 vendredi 11 novembre 2011

Elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds. Belle femme métissée, Eve Sanou ne passe pas inaperçue. Toujours égale à elle-même, la présidente de la commission environnement et développement de la commune de Bobo Dioulasso, mariée et mère de deux enfants, a su bien garder sa culture de vraie femme bobo. Du haut de sa cinquantaine, la conseillère municipale de Sya nous parle de son parcours professionnel et politique.
C’est à l’école Sya qu’Eve Sanou entame ses études primaires. Elle se retrouvera (...)

François Traoré : De Sokodjankoli à New York, il est aujourd’hui ambassadeur de l’ONU

 mercredi 9 novembre 2011

François Traoré n’est plus à présenter. Longtemps président de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPC-B) qu’il a portée sur les fonts baptismaux en 1998 et avec laquelle il a pris ses distances il y a un peu plus d’un an, il est aujourd’hui ambassadeur des Nations pour la promotion des coopératives. Ce sera pour toute l’année 2012. Un nouveau défi pour un homme qui n’aime que ça.
En ce jour de dimanche 6 novembre, alors que les fidèles musulmans s’apprêtaient à célébrer la fête de (...)

Boukary Ziba, un grand passionné de l’enseignement

 mardi 8 novembre 2011

Boukary Ziba fait certainement partie des enseignants de vocation que notre système éducatif a encore la chance de disposer. Dans son entendement, le maître doit être le garant des résultats de ses élèves. Aussi ne ménage t-il pas ses efforts pour la réussite de ses apprenants. Pour l’année scolaire 2010 -2011, M. Ziba a fait 100% au Certificat d’études primaires (CEP) avec 52 admis sur 52 candidats. L’année précédente, c’est-à-dire 2009-2010, il avait presque fait autant au CEP avec 62 admis sur 63 (...)

Tribune de la femme - Roukiatou Ouédraogo, chargée de communication du SPONG : « Femme journaliste, ce n’était que des préjugés »

 vendredi 4 novembre 2011

Enseigner, c’était son ambition. « Par la force des choses », elle va également passer le test d’entrée au Département de journalisme et communication, option communication d’entreprise et relations publiques. Aujourd’hui chargée de communication du Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG), et bloggeuse, elle est retournée au journalisme (elle fait un master en ligne) pour dit-elle, mieux valoriser les acteurs de développement. Il s’agit de Roukiatou Ouédraogo, mariée et mère (...)

Sylvie Guiguemdé : Redorer l’image du Burkina par la culture

 mardi 25 octobre 2011

A force de courage et d’abnégation au travail, la Burkinabè Sylvie Guiguemdé a pu réaliser son rêve. « Fleur d’orchidée », la société qu’elle a mise en place est devenue « la référence dans l’organisation d’événements dans la région de Montréal et de ses environs ».
Titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de la Northeastern University (USA) en 1999, Sylvie Guiguemdé travaille, de juin 2006 à janvier 2010, conseillère budgétaire de la ville de Montréal, au Canada, où elle vit depuis 2004. Mais (...)

Aminata Bourgou/Lankoandé, Une conseillère municipale battante

 vendredi 21 octobre 2011

Le cas des conseillères municipales de la commune de Yalgo (elles sont dix dans un conseil de vingt membres) et plus spécifiquement celui de Aminata Bourgou/Lankoandé (55 ans), première adjointe au maire de ladite commune, est la preuve que les femmes burkinabè, même en milieu rural, n’avaient pas forcément besoin de la loi des quotas de 30% en leur faveur, pour se faire de la place dans les sphères de décision. Parfait exemple de la ténacité et de la combativité féminine en politique, la conseillère (...)

Soumaïla Ismaël Traoré, Président de l’Association des étudiants handicapés : « Ouvrez-nous les portes de vos cœurs et de l’emploi »

 jeudi 20 octobre 2011

Il n’a ni mains, ni pieds. Son handicap ne l’a pourtant pas empêché de faire des études. A force de courage et d’abnégation, il est aujourd’hui à l’université. Il préside également aux destinées de l’Association des élèves et étudiants handicapés depuis 2009. Soumaïla Ismaël Traoré, un exemple de courage et de refus de la fatalité…
A deux ans, le train passe sur lui à Maro (localité située à une centaine de kilomètre de Bobo Dioulasso, la 2è ville du Burkina). Il survit miraculeusement. Mais de cet accident, ses (...)

Tribune de la femme/Kandia Coulibaly, journaliste à L’Aube (Mali) : « La femme, c’est celle qui sait se donner de la valeur et rester digne »

 jeudi 20 octobre 2011

D’origine malienne, cette femme d’ethnie bambara a l’art de la parole. Toujours charmante, élégante, elle semble savoir bien soigner son image corporelle qui est d’ailleurs une de ses priorités. Elle, c’est Kandia Coulibaly, journaliste au bi- hebdomadaire L’Aube au Mali.
« Je suis désolée de le dire, mais il faut reconnaître que beaucoup de gens pensent pouvoir écrire dans les colonnes des journaux, qu’ils soient commerçants détaillants, particuliers (…). Lorsqu’ils ont un petit niveau d’études, ils se (...)

Docteur Poussi Sawadogo : L’intellectuel doit être une solution, pas un problème !

 mardi 11 octobre 2011

Il est officiellement né en 1973.Il ne connaît pas la date exacte. Ce n’est pas le nom de sa mère qui se trouve sur son acte de naissance mais celui de la première femme de son papa. Qu’importe ! Il est né à Pibaoré et non à Fourgin dans le Sanementenga comme il est écrit. Tant pis. Poussi Sawadogo a su aller au-delà des ces imprécisions sur ces origines. Mieux, il les a acceptées comme étant « l’expression de son africanité ». A38 ?ans Poussi Sawadogo dont le prénom signifie « prier » en mooré a un (...)

Tribune de la femme- Edith Bélem/Damiba, consultante en management de qualité : « La qualité n’est pas le plat de résistance de certaines entreprises burkinabè »

 vendredi 30 septembre 2011

Cinquante et un an et mère de deux enfants, Edith Damiba, épouse Bélem confie d’avoir été mordu par la qualité depuis son séjour au pays de l’oncle Sam (USA) en 1990. Dès lors, elle met tout sur le compte de la qualité, garante de la confiance et du développement de toute structure. Mais (…) contre un prix à payer. Rencontre.
Titulaire d’une maitrise en science économique (décrochée en 1984 à l’université de Dakar au Sénégal), Edtih Bélem va rentrer au pays pour servir sa nation. Elle sera ainsi appelée au (...)

Valérie Kaboré : Défis permanents pour une battante de première heure

 jeudi 29 septembre 2011

Elle avait voulu devenir journaliste, mais les circonstances l’ont amenée à faire plutôt des études cinématographiques. Un domaine dans lequel elle continue d’exceller, avec une filmographie riche. Certains de ses films ont d’ailleurs été salués par la critique et récompensés par des prix divers. Valérie Kaboré –puisque c’est d’elle qu’il s’agit- a su constamment se battre pour réussir ses projets, créant, alors qu’elle n’avait que 25 ans, son agence de communication et de production cinématographique, Média (...)

Vague de changements dans la diplomatie burkinabè : L’Ambassadeur Bruno Nongoma Zidouemba rentre d’Addis

 vendredi 23 septembre 2011

Le vent de changements tous azimuts qui souffle depuis quelque temps sur la diplomatie burkinabè vient de toucher notre ambassade à Addis Abeba, d’où a été rappelé Son Excellence Bruno Nongoma Zidouemba. Il est remplacé par l’ancien ministre délégué chargé de la Coopération régionale, Minata Samaté/Cessouma, désormais Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de la République fédérale démocratique d’Ethiopie et Représentant permanent auprès de l’Union africaine et de la Commission économique des (...)

Tribune de la femme /Binta Gueye, première adjointe au maire de Ouakam (Dakar) : « J’ai fait quatre fois la prison pour l’intérêt du pays »

 vendredi 23 septembre 2011

Elle s’adonne activement à la politique qu’elle dit avoir héritée de son père. Militante du parti socialiste depuis la tendre enfance, elle fut élue première adjointe du maire de l’arrondissement de Ouakam en 2009. Calomnies, tortures, incarcérations sont autant de difficultés que Binta Gueye a dû défier pour l’intérêt de sa commune.
« Selon la constitution sénégalaise, le président est élu par suffrage universel et est rééligible une seule fois. Et j’adhère à cette constitution. Et bien que je sois du (...)

Basile Zoma, photographe de la paix

 vendredi 9 septembre 2011

Les premiers pas de Basile Zoma dans la photographie ? Ils remontent à son adolescence, au Burkina Faso où il est né le 29 janvier à Pompoi 1979. Séduit par ce métier, il se forme à l’école de maîtres de référence et se perfectionne dans un institut professionnel.
En 2000, c’est un autre virus qui le pique. Celui de la presse. Basile Zoma entre d’abord au journal « Le Populaire nouvelle formule », un quotidien ivoirien d’informations générales, la même année en tant que reporter photographe. Mais au terme (...)

Tribune de la femme - Salimata Diabaté, artiste balafonniste et percussionniste : « Je n’ai jamais mis pied à l’école… »

 jeudi 1er septembre 2011

C’est vraiment une femme pas comme les autres, cette jeune dame, d’ethnie Sambla de 28 ans. Polyvalente, elle manie avec maestria le djembé, le balafon, le doundoun, le bara et assaisonne tous ces instruments par sa douce voix. Par cette activité elle s’occupe de sa famille depuis la mort de son père. Rencontre.
Petite (à l’âge de 5ans), elle accompagnait son père dans les cabarets, ou les cérémonies de baptême, de mariage pour jouer des instruments de musique traditionnelle. Pourtant, dans leur (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 400

  Météo
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

TIERCE DU 01/10/2014

16 - 5 - 11 NP :00

ORD :74 500 F
DES :14 500F

C G : 22 500F
C P A : 5 500F
C P B : 6 000 F
C P C : 15 000F

REPORT ORDRE DU 3 Oct 21 992 550 F

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter



LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés