Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs et miniers

Dernier ajout : 26 mai.

Tensions entre sociétés minières et orpailleurs traditionnels : Le Forum RSE à la recherche de solutions

 mardi 26 mai 2015

Depuis plus de cinq ans, le Burkina Faso connait un boom minier. Pour l’exploitation des sites aurifères, sociétés industrialisées ou semi mécanisées rivalisent d’ardeur avec les orpailleurs traditionnels, d’abord pour avoir la souveraineté sur l’espace d’exploitation, ensuite pour extraire le maximum de métaux jaunes. Cela sur des sites où les populations locales en demandent davantage. Le cocktail explosif est vite constitué qui a très souvent viré aux accrochages. Se pose alors la question de savoir (...)

Prix RSE/OSC : la Société civile veut accompagner les entreprises minières

 lundi 25 mai 2015

Le Groupe de plaidoyer dénommé "Groupe Redevabilité" composé du Réseau Afrique Jeunesse (RAJ), du Centre de Recherche et d’Intervention en Genre et Développement (CRIGED) et du Centre de Suivi et d’Analyses Citoyens des Politiques Publiques (CDCAP), partenaires du Programme Justice Economique et Social de l’ONG DIAKONIA envisage d’accompagner les entreprises minières opérant au Burkina Faso dans leur engagement pour le développement durable.
La cause de l’entreprise responsable est le fondement même (...)

Préparatifs du SEMICA 2015 : Tout est quasiment fin prêt !

 mardi 19 mai 2015

La 4e édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA) se tiendra du 28 au 30 mai 2015 sur le site du SIAO. A quelques jours de l’évènement, le comité d’organisation a tenu une conférence de presse pour faire le point des préparatifs. Tout est pratiquement fin prêt. Pour cette édition, le thème choisi est : « Contribution du secteur minier à l’émergence des Etats de la CEDEAO, promotion des matériaux locaux et de la fourniture locale de biens et services miniers ».
A dix (...)

Karma : True Gold poursuit le dialogue avec les communautés et prépare la reprise des travaux de construction de la mine

 dimanche 17 mai 2015

Le Gouvernement du Burkina Faso a annoncé dans un communiqué de presse le 16 Mai 2015, qu’il autorise True Gold Mining (TGM) à reprendre ses activités normalement, ce qui permet à notre compagnie de préparer la reprise de ses travaux de construction de la mine de Karma.
Cette décision intervient après la définition, sous l’égide du Gouvernement, d’une nouvelle structure plus inclusive et représentative pour le Comité de Suivi et de Liaison Communautaire (CSL) et la poursuite du dialogue avec les (...)

Bobo-Dioulasso : Les députés des OSC réfléchissent sur leur apport à l’ancrage du processus démocratique burkinabè

 dimanche 17 mai 2015

« Place de la société civile dans l’ancrage du processus démocratique en cours au Burkina Faso », c’était le thème des premières journées parlementaires du groupe constitué d’OSC (Organisations de la société civile). Tenues à Bobo-Dioulasso du 15 au 17 mai 2015, ces journées parlementaires ont été l’occasion pour ces députés du Conseil national de la transition (CNT), issus des OSC de se plancher sur leurs contributions à l’édification de la démocratie au Burkina Faso.
Bobo-Dioulasso a accueilli les premières (...)

Mine de KARMA : TRUE GOLD MINING autorisée à reprendre ses activités

 samedi 16 mai 2015

L’Etat burkinabè dans son rôle de facilitateur dans la crise au niveau de l’exploitation de la mine de KARMA, appelle toutes les parties prenantes impliquées dans l’exploitation de la mine de KARMA à cultiver un esprit de tolérance et de partenariat en vue de relancer les activités de ladite mine.
En effet, la société minière a déjà investi environ trente (30 000 000 000) milliard de francs CFA. Pour ce faire le Gouvernement a pris la décision de permettre à la société TRUE GOLD MINING de reprendre ses (...)

Grogne autours des projets miniers au Burkina Faso : le management des parties prenantes en cause ?

 jeudi 26 mars 2015

Le Burkina Faso est devenu un point d’attraction minier, suscitant du même coup, l’intérêt d’investisseurs nationaux et étrangers. Des grands projets miniers sont mis en œuvre ou en phase de l’être dans diverses régions du pays. Même si ces projets sont de nature ou d’envergure différente, ils partagent une seule réalité : la multiplication des révoltes et contestations occasionnant des pertes (vies humaines, matérielles et financières,…) énormes.
Si les causes évoquées ici et là tournent autour de (...)

Elaboration du nouveau code minier : la Chambre des Mines veut apporter sa contribution

 vendredi 27 février 2015

Le jeudi 26 février, le président du Conseil National de la Transition (CNT) Chériff Sy a reçu une délégation de la Chambre des Mines. Objectif, discuter avec lui des problèmes auxquels sont confrontés les sites miniers actuellement et assurer leur disponibilité à participer à l’élaboration du projet de nouveau code minier.
La chambre des mines exprime sa disponibilité pour contribuer à l’élaboration du nouveau code minier. En effet, une délégation est venue s’entretenir avec le président du CNT. Un code (...)

TRUE GOLD : Les raisons d’un arrêt technique temporaire

 dimanche 22 février 2015

Il y a un mois, True Gold a fait preuve de bonne volonté en acceptant de suspendre ses activités de construction de la mine de Karma. L’entreprise travaille actuellement avec toutes les parties prenantes à la résolution des préoccupations qui subsistent sur le projet.
Néanmoins, en l’absence de perspective immédiate de résolution, l’entreprise a dû prendre des mesures pour conserver des liquidités en attendant une reprise des travaux. Pour cela, True Gold a mis en œuvre un arrêt technique temporaire : (...)

Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

 mercredi 18 février 2015

Après le saccage ce mardi 17 février 2015 des installations de la mine de Manganèse de Tambao par les populations de Markoye, le périmètre de la mine est à présent sous le contrôle des forces de l’ordre qui ont été dépêchées sur place pour assurer la sécurité. Ainsi, les populations locales ont obtenu de force ou de facto ce qu’elles exigeaient il y a quelques jours, à savoir l’arrêt pur et simple de l’exploitation du manganèse.
Le calme est revenu dans la commune de Markoye où les populations ont saccagé ce (...)

Corruption dans le secteur minier au Faso : Le REN-LAC présente les résultats de son étude

 vendredi 6 février 2015

Le Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) a organisé ce jeudi 5 février 2015 à Ouagadougou un atelier d’échanges autour des résultats de son étude qui a porté sur les présomptions et perceptions de la corruption dans le secteur minier burkinabè.
La corruption, un phénomène réel dans le secteur minier burkinabè, selon les résultats de l’étude du Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) présentés ce 5 février 2015 à Ouagadougou au cours d’un atelier. « La corruption peut intervenir au (...)

Société minière True Gold : Pour les populations de Namissiguima, la société doit plier bagages

 dimanche 1er février 2015

Les populations de la commune de Namissiguima et celles d’autres localités ont répondu massivement à un appel du Cheick Aboubacar Maïga II guide spirituel du soufisme et grand imam de Ramatoulaye. La rencontre qui a eu pour cadre la place de la mosquée de Ramatoulaye le vendredi 30 janvier 2015 a été une occasion pour les différents orateurs de réaffirmer leur refus catégorique quant à l’exploitation de l’or dans la localité par la société minière True Gold.
La situation reste toujours électrique à (...)

Grogne dans les mines d’or : Et si on pensait à la dimension sociale des entreprises ?

 mardi 27 janvier 2015

Les dégâts consécutifs aux manifestations contre certaines exploitations minières sont suffisamment lourds. Pourtant ce sont des faits qui n’ont pas commencé aujourd’hui et ne concernent d’ailleurs pas que le Burkina. L’Afrique du Sud, le Niger, le Nigéria ou plus particulièrement la République Démocratique du Congo sont entre autres les pays africains dont la richesse du sous-sol s’apparente à un cauchemar, une malédiction.
Au Burkina Faso, les contestations, qui se sont multipliées ces dernières (...)

Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

 mercredi 21 janvier 2015

Suite à l’incendie des équipements et installations du projet aurifère de KARMA de la société True Gold Mining le 14 janvier dernier, les autorités en charge de la question ont donné leur version des faits au cours d’un point de presse dans la soirée de ce mardi, 20 janvier 2015 à Ouagadougou.
Les évènements sont survenus les 14 et 16 janvier dernier, « obligeant » à une fermeture temporaire des activités sur le site. La société exploiterait une superficie de 85 km2. « Il a été accordé à la société de (...)

True Gold suspend temporairement ses opérations sur le projet Karma pour des raisons de sécurité

 vendredi 16 janvier 2015

True Gold Mining a été confrontée le 14 janvier à une manifestation sur le site du projet Karma près de Ouahigouya dans la région du Nord, qui a conduit à un arrêt temporaire des opérations localement. Des installations et du matériel de True Gold ont été dégradés. Une évaluation des dommages sera rapidement menée pour estimer les conséquences que cela aura sur le calendrier des travaux.
True Gold a pris cette décision par précaution, pour assurer la sécurité de son personnel et du site. Il faut préciser (...)

Mines : Des installations et des gros engins de la société True Gold incendiés par les populations

 jeudi 15 janvier 2015

Les populations des 28 villages de la commune Namissiguima (Yatenga) et environnant ont mis à exécution leurs menaces en incendiant dans la matinée du mercredi 14 janvier 2015 des installations et équipements de la société minière True Gold. Elles avaient émis en son temps des réserves sur le démarrage effectif de l’exploitation minière dans cette localité.
La société minière canadienne True Gold a obtenu une licence d’exploitation industrielle, de conformité environnementale et de réalisation d’étude de (...)

Que s’est-il réellement passé à la Société des mines de Balehouro (SMB-SA) ?

 lundi 29 décembre 2014

Il nous parait opportun d’éclairer l’opinion publique sur ce qui s’est réellement passé à la Société des Mines de Belahouro (SMB-SA) et d’interpeller les autorités de la transition ; Car si plus rien ne sera comme avant, alors la SMB-SA ne doit pas déroger à la règle.
Pourquoi les travailleurs veulent la tête du DG et de son acolyte ?
Pour mieux comprendre ce qui se passe en ce moment sur le site de la société des mines de Bélahouro à Inata, il faut remonter au mois de Mai 2011. Suite à une grève qui (...)

Le respect du droit à un environnement sain dans l’exploitation minière au Burkina Faso

 vendredi 19 décembre 2014

Le Burkina Faso connaît un boom minier ces dernières années. La production en or du Burkina est passée de 5,8 tonnes en 2008 à 42,4 tonnes en 2012. Avec cette croissance du niveau de production, le Burkina est devenu le quatrième producteur d’or en Afrique après l’Afrique du Sud, le Ghana et le Mali. Une relecture de la législation minière au Burkina Faso a conduit à l’adoption d’un code minier le 8 mai 2003.
Ce nouveau code a pour objectif d’attirer les investisseurs étrangers en leur offrant des (...)

Renforcer la lutte contre les pratiques illégales dans l’exportation de l’or

 mardi 9 décembre 2014

Le 24 novembre dernier, les services de douanes ont saisi 77 kilogrammes d’or à l’aéroport international de Ouagadougou des mains de personnes qui tentaient de l’exporter illégalement. La Chambre des Mines du Burkina se réjouit des résultats de cette opération de contrôle, preuve du professionnalisme des services de sécurité et des douanes. Elle rappelle l’importance d’un bon encadrement de ce secteur des mines dont la contribution à notre économie n’est plus à démontrer.
Ces pratiques illégales (...)

Orpaillage en Afrique de l’ouest : En attendant l’entrée en vigueur de la Convention de Minamata.

 mardi 14 octobre 2014

Les orpailleurs feront leur rentrée bientôt au Burkina Faso. En application de l’arrêté interministériel n°2009-012/MCE/MATD/SECU du 09 juin 2009, les activités d’orpaillage sont strictement interdites du 1er juin au 31 octobre selon les régions. Le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Sécurité (MATS) entend protéger les orpailleurs et les populations riveraines des zones d’orpaillages des éboulements et des effondrements des galeries pendant la saison pluvieuse.
Conformément à la (...)

Pages : 0 | 20

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 27/05/2015

4 - 8 - 12 NP : 15

ORD :39 500F
DES :7 500F
C V : 3 500
C G : 17 500F
C P A : 5 500F
C P B : 4 000F
C P C : 5 500F

Report ordre 4+1 Vendredi 29 mai
41 948 796F

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés