MCZ : La « Z Mania », un concept qui prend de l’ampleur

jeudi 7 février 2013

Le Jeudi 3 janvier 2013, au restaurant Royal Palm, MCZ a présenté son cinquième album aux médias. Avec cet opus de 12 titres qui a pour nom « Z Mania », MCZ, la Tornade Noire commence à inonder le paysage musical burkinabè avec la nouvelle danse le « Gnagou Gnagou »

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
MCZ : La « Z Mania », un concept qui prend de l’ampleur

Après s’être longtemps éclipsé des feux des projecteurs, le concepteur du « Benga show », « Epaule cassée » fait son come-back avec dans sa besace un nouveau concept, la Z Mania et la danse le « Gnagou Gnagou ». Cette nouvelle danse s’inspire du liwaga modernisé et agrémenté de claquements de doigts. Les autres danses de MCZ étant pour la plupart difficiles à esquisser, ce pas de danse n’aura aucune difficulté à être adopté par le public et fera bientôt un tabac dans toutes les boites de nuit et maquis.

Résultat de trois années de travail en studio, l’opus de ce magicien de la danse comporte 12 titres de colorations variées qui réunissent toutes les sensibilités ; du reggae au zouk, en passant par la techno-ambiance, MCZ a su combiner tous ces genres dans ce nouvel album.

« A Gôgô Way », « Z Mania », « Cri au fond de l’Afrique », « Chaos », « Coup de cœur », « le Rêve de Martin Luther King », « Stop… » sont entre autres des titres qui y figurent où l’auteur chante l’amour, l’espoir, le civisme routier et évoque surtout, avec acuité, le problème de l’eau dans notre pays dans sa chanson : « Eau source de vie ». Ce thème lui a déjà permis de participer à des festivals internationaux.

Enregistré et arrangé par MCZ lui –même, dans son Studio Z Productions, l’album Z Mania est un album de très belle facture où l’on est surpris par les capacités vocales (cachées jusque là) de ce chanteur, notamment dans les chansons douces comme « Eau source de vie » et « Cri au fond de l’Afrique », dont les titres permettent de confirmer l’engagement de l’artiste pour les grandes causes.

On ressent toute la maturité de l’artiste dans cet album. Parallèlement à la confection de cet album, il faut dire que l’artiste a suivi de nombreuses formations en France tant au point de vue vocal qu’en technique son et vidéo et il a tendu la main à plusieurs jeunes artistes burkinabè en les produisant. A son actif, on en compte plus d’une dizaine.

A cheval entre l’Hexagone et son pays natal, le Burkina Faso, MCZ apporte une touche significative dans l’émergence musicale burkinabè hors du pays. Pour cette raison, il voudrait pouvoir compter sur le soutien du public, des autorités et des sponsors pour mener à bien cette mission. Une grande tournée promotionnelle est en cours de préparation pour le mois d’avril.

Au bout de plus de 20 ans de danse, et 17 ans de carrière musicale pour celui que l’on appelait l’extra-terrestre de la musique burkinabé et maintenant « La tornade noire », parce qu’il soulève les foules à chaque concert qu’il donne, MCZ confirme tout son talent.

Attendez-vous à être inondé par les rafales du « Gnagou gnagou ».
Cet album est disponible au Burkina dans les alimentations-stations services et bientôt dans la sous région et en France.
La diaspora Burkinabé peut se le procurer en contactant son staff à l’adresse mczbf@yahoo.fr.

Blog de l’artiste : www.myspace.com/mczlatornadenoire

RV HONLA

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés