Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005

Dernier ajout : 21 décembre 2005.

  Dossier  
  Dossier  
  Dossier  
  Dossier  
  Dossier  

Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique

 mardi 6 décembre 2005

La participation des jeunes à l’élection présidentielle du 13 novembre 2005 a fait l’objet d’un point de presse conjointement organisé par trois mouvements de jeunesse membres de la société civile. C’était le mardi 29 novembre 2005 à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques de gestion (UFR-SEG) de l’Université de Ouagadougou.
En vue de faire une analyse critique de la situation et de faire des propositions idoines afin de contribuer à la consolidation des acquis démocratiques mais aussi (...)

Groupe des cinq : Savoir raison gardée

 vendredi 2 décembre 2005

Les candidats de l’UNIR/MS, du PAREN, du PDS/CDS, du PBR et de l’UDD ont, au détour d’un point de presse le mardi 22 novembre dernier, apprécié le déroulement du scrutin présidentiel dont ils sont sortis malheureux avec la portion congrue des suffrages. Pour eux, ce fut donc une élection émaillée de fraudes.
Décidément, il y a une constance dans l’attitude des opposants burkinabè voire africains : crier à la fraude au sortir d’une élection qu’ils perdent. Il faut dire qu’on ne voyait pas les perdants au (...)

La gueule de bois des lendemains électoraux !

 jeudi 1er décembre 2005

Les vaincus sont surpris et déboussolés, parce qu’ils ont été laminés. Les vainqueurs sont surpris et groggy parce que les résultats étaient au-delà des projections. Terribles " burkinabéries " qui se répètent et se répètent à chaque élection depuis 1991.
Depuis le 14 novembre dernier, les discours traduisent ce mal être général. Les vaincus sont mal à l’aise et les vainqueurs le sont tout autant. Alors, c’est quoi cette situation où les compétitions ne rendent personne vraiment heureux ?
C’est là la réalité (...)

Les leçons d’un scrutin

 jeudi 1er décembre 2005

Le 13 novembre est désormais derrière nous. Plébiscité par plus de 80% des votants, Blaise Compaoré s’est vu conforté en légitimité par un scrutin qui a mobilisé 57,5% de l électorat. C’est à notre connaissance depuis 1978 le plus fort taux de participation aux élections nationales après les législatives de 2002.
C’était un pari ouvert que le futur occupant du palais de Kosyam s’est employé à gagner. Blaise Compaoré croit en effet à son destin historique, malgré les aléas de son parcours politique. Les (...)

Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva

 jeudi 1er décembre 2005

Après 21 jours d’effervescence politique, les Burkinabè ont élu leur Président le 13 novembre 2005. Les résultats provisoires de la CENI créditent Blaise Compaoré de 80,30% des voix. Après 18 ans au pouvoir, ce dernier rempile pour un troisième mandat. Du côté de l’opposition, les résultats sont squelettiques. Des voix s’élèvent pour dénoncer les " fraudes et la mascarade électorale " qui auraient émaillé le scrutin. Pour beaucoup, le défi s’est transformé en dépit.
Mais, même si Blaise Compaoré et son CDP (...)

L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite

 jeudi 1er décembre 2005

Les résultats de l’élection présidentielle du 13 novembre donnent un score minable à l’ensemble des candidats opposés à Blaise Compaoré. Moins de 20% des électeurs ont porté leur choix sur les 11 challengers du président sortant. Une contre performance dont les causes sont difficilement imputables à la seule défaillance du système électoral chargé de l’organisation du scrutin.
L’après élection est parfois plus intéressant que le déroulement de la campagne elle-même, en ce sens qu’elle permet d’avoir des (...)

L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante

 mercredi 30 novembre 2005

A César ce qui est à César. La victoire éclatante de Blaise Compaoré à l’élection présidentielle du 13 novembre dernier ne doit rien à la trichérie. Pas plus à un fichier électoral bancal qu’à une opération du saint Esprit.
Du reste, reconnaissons à la majorité de ces adversaires, qu’ils ont pour une fois admis la victoire du candidat du CDP et dont celle de l’inclassable Norbert Tiendrébéogo n’est pas la moindre. Mais comme toujours, la plupart d’entre eux ont assorti cette reconnaissance d’un mais... qui (...)

Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé

 mercredi 30 novembre 2005

Blaise Compaoré. Le grand vainqueur. On a toujours reproché à l’opposition burkinabè son manque d’ambition et d’initiative pour proposer au peuple un programme de gouvernement quantifiable et réalisable. Elle vient de récolter les fruits de son incapacité à créer un environnement de cohésion en son sein.
Le peuple burkinabè lui a infligé une correction dont elle se souviendra pendant longtemps. Il a porté l’enfant terrible de Ziniaré avec un score sans partage de 80,30%. Ce résultat est le fruit du (...)

Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?

 mercredi 30 novembre 2005

Le scrutin présidentiel du 13 novembre passé a connu un nombre non négligeable de votes nuls ou blancs. Avec 2 288 257 votants, on enregistre 202 387 bulletins nuls et blancs confondus, soit 8,84%. Cela nécessite que nous nous interrogions sur le pourquoi de tels gestes et quel impact politique, ils peuvent engendrer.
Et les abstentionnistes, quel sentiment justifie leur indifférence à la gestion de la chose publique ? Pour une culture citoyenne, ces différentes attitudes ont besoin d’être (...)

Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"

 mardi 29 novembre 2005

"Accordez au moins 25% des postes ministériels aux autres formations politiques sur la base d’une critilogie appropriée et adaptée. Un plaidoyer verra le jour le plus tôt possible sur cette proposition pertinente". L’Alliance pour la renaissance, la démocratie et l’intégration (ARDI) estime que l’heure de l’ouverture politique a sonné.
Et que le parti au pouvoir devrait saisir cette opportunité s’il veut donner des chances de réussite à la démocratie en construction. Cette déclaration, dit-elle, (...)

Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite

 mardi 29 novembre 2005

Oscar Ako Togué, directeur national de campagne du candidat Soumane Touré du PAI à la présidentielle du 13 novembre n’est pas content du résultat obtenu par son parti au Nahouri, son fief, précisément dans les départements de Zecco, Ziou, Tiébélé et dans la commune de Pô.
Ce qui l’a conduit à convoquer une rencontre avec les responsables des différents comités de base des villages et départements, afin de situer les responsabilités mais aussi pour leur donner des directives en rapport avec les (...)

Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse

 mardi 29 novembre 2005

L’Action des jeunes pour la candidature de Blaise Compaoré (AJCBC) a tenu une conférence de presse, le vendredi 25 novembre 2005. L’objectif était de faire le bilan de la campagne présidentielle et de dessiner les perspectives de l’AJCBC.
Au lendemain de l’élection présidentielle et au regard des résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante qui donne 80,35% au candidat Compaoré, l’AJCBC se félicite de la victoire de son candidat.
Ce score éclatant, « acquis dans la (...)

Présidentielle 2005 : le Mouvement pour la promotion de la dignité humaine pour le développement félicite le nouveau président

 mardi 29 novembre 2005

A l’issue de la présidentielle 2005, le président du Mouvement pour la promotion de la dignité humaine pour le développement (MDHP) adresse à travers cet écrit ses félicitations au nouveau président du Faso et lui suggère 10 recommandations pour un réel développement du Burkina Faso et l’instauration d’une paix sociale.
Monsieur le Président,
Le 13 novembre 2005, des Burkinabè en âge de voter et de toutes catégories (analphabètes, affamés, corrompus, hommes avisés et autres intellectuels) sont allés aux (...)

Scrutin du 13-novembre : "L’élection la plus scandaleuse depuis Maurice" selon Soumane Touré

 lundi 28 novembre 2005

A la veille de la proclamation, vendredi, des résultats officiels et définitifs de la présidentielle du 13 novembre 2005 par le Conseil constitutionnel, le candidat du PAI à ce scrutin, Soumane Touré, a adressé cette lettre ouverte au président de ladite juridiction.
Monsieur le Président,
Le PAl depuis le début de la IVe République s’est fortement impliqué pour asseoir et consolider le processus démocratique en cours dans notre pays et pour ce faire, parmi les moyens d’action qu’il avait privilégiés, (...)

Blaise Compaoré en roue libre

 vendredi 25 novembre 2005

Initialement prévue pour le 17 novembre, la CENI a fait durer un peu plus le suspense, et c’est finalement le vendredi 18 novembre 2005 que la structure en charge des élections au Burkina Faso a proclamé les résultats provisoires du scrutin du 13 novembre dernier. C’était au cours d’une cérémonie dans la salle de conférences de Ouaga 2000.
C’est une salle de conférences de Ouaga 2000 prise d’assaut par un nombreux public pour la plupart acquis à la cause du candidat du CDP, Blaise COMPAORE, mais aussi (...)

Cas Nayabtigoungou Congo Kaboré : sévir pour l’exemple

 vendredi 25 novembre 2005

Le candidat Nayabtigoungou Congo KABORE est passible de poursuites judiciaires pour avoir enfreint l’article 46 du Code électoral en s’inscrivant frauduleusement trois fois sur la liste électorale. Il appartient à la CENI de prendre toutes les mesures possibles pour que l’intéressé soit traduit devant la justice et qu’il soit puni comme il se doit pour servir d’exemple.
Sous prétexte qu’il veut vérifier la fiabilité du fichier électoral, le candidat KABORE Congo Nayabtigoungou a bafoué la loi en (...)

Le PDP/PS dans la tourmente ?

 vendredi 25 novembre 2005

La CENI a fini enfin par proclamer les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 13 novembre dernier. Chaque candidat est pour ainsi dire situé sur son sort. Le PDP/PS considéré comme le deuxième parti de l’opposition avec 10 députés à l’Assemblée nationale voit son candidat Ali LANKOANDE pointé à la 6e place avec 1,74% des suffrages.
Jadis considéré comme le principal parti de l’opposition, le PDP/PS a perdu depuis les législatives de 2002 beaucoup de terrain. Il se retrouve depuis lors derrière (...)

Laurent Bado : aux âmes bien nées...

 vendredi 25 novembre 2005

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Cet adage colle bien au professeur Laurent BADO et son parti le PAREN dont l’ascension politique est ahurissante. Ce « novice » du paysage politique national ne cessera d’étonner plus d’un observateur.
Et pour cause, à peine a t-il créé son parti, qu’il engrange des sièges à l’Assemblée nationale, aujourd’hui, il sort troisième du scrutin présidentiel. Analyse du parcours politique de l’homme du « Tercetisme »
La rentrée, pourrait-on dire, (...)

Norbert Michel Tiendrébéogo : quel avenir politique ?

 vendredi 25 novembre 2005

SANKARA, le héros de la Révolution d’août, se vend-il bien ? On peut en douter même si pour certains les deux « grandes figures » de l’échiquier politique du Faso qui officient en son nom n’ont pas fait piètre figure à l’élection présidentielle qui vient de livrer son verdict.
Le premier, Me SANKARA, est arrivé 2e avec 4,94% des suffrages, quant à Michel Norbert TIENDREBEOGO, le second, les 1,60% de voix recueillies donnent à réfléchir. Quel commentaire peut-on faire de ce résultat ? Quel peut être (...)

Soumane Touré : Erreurs de stratégie et de casting

 vendredi 25 novembre 2005

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a livré son verdict le 18 novembre dernier. Le moins qu’on puisse dire ,c’est que les différents scores réalisés par les leaders de l’opposition ne sont pas fameux. Celui du PAI et de son candidat Soumane TOURE l’est encore moins.
Le PAI et son candidat Soumane TOURE occupent la 8e place avec un taux de 1,12%. En tout 23 433 électeurs ont voté en faveur du candidat syndicaliste. Un tel score pour un parti qui a 5 députés à l’Assemblée nationale (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 220

  Météo
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

TIERCE DU 15/10/2014

4 - 16 - 17 NP : 00

ORD :74 000F
DES :14 500F
C G : 15 000F
C P A : 4 000F
C P B : 7 500 F
C P C : 12 000F

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter



LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés