Accueil > Actualités > Portraits

Dernier ajout : 27 août.

Carnet Santé :Saïdou Bikienga , ce guérisseur philanthrope

 mardi 14 février 2012

Sa réputation dépasse les frontières de Nagréongo sa résidence, localité située à environ 45 km à l’Est de la capitale dans la province d’Oubritenga. Lui, c’est El hadj Saïdou Bikienga, guérisseur de son état. Mais outre les soins qu’il apporte aux malades, il s’investit corps et âme dans d’autres œuvres humanitaires. Le dimanche 5 février 2012, nous nous y sommes rendus pour découvrir quelques-unes d’ elles.
« A Saïd Nagréongo ». C’est par ce sobriquet en langue nationale mooré (qui signifie Saïdou de (...)

Ida Ben alias Tiga Nonguierma : Japonais de naissance, Burkinabè de cœur

 vendredi 10 février 2012

Le plus Burkinabè des Japonais a adopté le pays des hommes intègres comme sa seconde patrie, depuis qu’il y a foulé le pied pour la première fois en 2003. Ida Ben a même laissé femme et enfant au Japon pour mener une vie au service des Burkinabè. Il se sent bien intégré et le mode de vie dans notre Faso lui plaît bien. Quoi de plus normal que des amis lui donnent un nom typiquement burkinabè  : Tiga Nonguierma.
Certains de ses proches et compatriotes ont dû le prendre pour un fou. Laisser sa famille (sa (...)

Projecteur : Joseph Traoré, un grand comédien au cœur d’or

 jeudi 9 février 2012

L’association des critiques de cinéma du Burkina a rendu hommage au comédien burkinabè Joseph Traoré, Jo pour les intimes. Des films dans lesquels il a tourné ont été mis à l’honneur. Ce qui a permis de dessiner en creux le portrait d’un comédien de talent, un homme qui a le cœur sur la main.
C’est un homme diminué physiquement mais au moral intact qui est venu recevoir l’hommage des critiques de cinéma du Burkina. Il déplace lentement sa silhouette massive avec une béquille à l’aisselle parce qu’il a (...)

Tribune de la femme - Raïssa Compaoré, journaliste, reporter : « Le temps de tendre la main est révolu »

 mercredi 25 janvier 2012

Le journalisme a longtemps été un métier assez complexe pour la femme. Du fait des stéréotypes et de certains préjugés. Aujourd’hui, elles sont de plus en plus représentées dans le secteur et font par ailleurs, preuve d’abnégation et de détermination. Sont de celles-là Wendyam Raïssa Compaoré. Rencontre avec une journaliste-reporter.
2005 est l’année où elle a intégré la télévision Canal 3 après un stage théorique et pratique de quatre mois. « Ce fut un stage coriace », se souvient-elle. Si fait que certains de (...)

Sylvain Vla Traoré, président de ‘’Association Soutien Africain : ’’ L’un de nos objectifs majeurs, c’est de contribuer à l’épanouissement des enfants‘’

 mercredi 25 janvier 2012

La structure qu’il dirige, ‘’Association Soutien Africain’’ œuvre entre autres pour le bien-être de l’enfance et de personnes vulnérables comme les femmes maltraitées. Sylvain Vla Traoré, c’est de lui qu’il est question, nous parle de son association, des difficultés qu’elle rencontre et de ses ambitions.
Lefaso.net : Quelles sont les principales activités que vous avez pu mener depuis que votre association existe ?
Sylvain Vla Traoré : Notre structure est officiellement reconnue depuis décembre 2003. (...)

15 millions de Burkinabè - Mohamed Doumi : Un Algérien prêt à se sacrifier pour le Burkina Faso

 vendredi 13 janvier 2012

On pourrait le surnommer le plus Burkinabè des Algériens. Il est arrivé au «  pays des Hommes intègres  » depuis 1994 et y vit, libre, comme un poisson dans l’eau. Lui, c’est Mohamed Doumi, Ambassadeur pour la paix universelle et président de la Fédération Asalam internationale. Il se laisse découvrir aisément.
« Je suis Algérien, marié à une burkinabè et père de deux enfants (des jumeaux). Je suis au Burkina Faso depuis 1994. Mon arrivée ici (moment de silence, de méditation et de colère), je ne veux pas (...)

Professeur Hamadé Savadogo : ‘’La politique sous la IVe République ne m’emballe pas du tout ‘’

 mercredi 4 janvier 2012

La philosophie morale et politique, l’histoire de la philosophie moderne et contemporaine constituent ses domaines de compétence par excellence. Le professeur Hamadé Savadogo (48 ans), c’est de lui qu’il est question, fait figure de valeur sûre du système universitaire Burkinabè et Africain, sinon de l’espace francophone. A force de travail, le Pr Savadogo est devenu aujourd’hui une référence. Ses publications (une quarantaine), ses titres et fonctions actuelles donnent la pleine mesure de sa carrure (...)

Dr Seydou Dramé, homme de média et juriste : « Le journalisme était mon gagne-pain et le droit, ma passion »

 jeudi 15 décembre 2011

Communication et droit. De ces deux domaines, Docteur Seydou Dramé (54 ans) a une excellente maîtrise et exerce aussi bien l’un que l’autre. Parfait exemple de courage, Seydou, à force d’abnégation et de persévérance, est parvenu à se tailler une place au soleil dans ces deux secteurs majeurs. Hier, simple journaliste-rédacteur chargé de l’information à la Radio Rurale du Burkina et aujourd’hui, conseiller technique du ministre Burkinabè de la Communication et porte-parole du gouvernement, l’homme a (...)

Tribune de la femme : Marie Soleil Frère, enseignante chercheur en journalisme : « J’ai profondément été marquée par l’assassinat de Norbert Zongo »

 jeudi 15 décembre 2011

Beaucoup de jeunes journalistes burkinabè doivent leur « réussite » à cette dame. Rompue à la presse africaine, elle a des qualités sociales avérées reconnues par l’ensemble de ses collaborateurs. Fière surtout de ses étudiants, elle dit tirer une grande satisfaction de voir certains occuper, de nos jours, de grandes responsabilités au sein des organes de presse. Toujours sur le front de la recherche pour une vraie démocratie en Afrique, elle semble y donner toute sa carrière. Rencontre (avec Marie (...)

Dr Abdoulaye Soma : Même « orphelin », il devient le plus jeune agrégé africain en droit public

 vendredi 9 décembre 2011

« Je me suis senti orphelin pendant la proclamation des résultats » L’Unité de formation et de recherche en Sciences juridiques et politiques (UFR /SJP) de l’université de Ouaga II n’a pas d’école doctorale. Tous les docteurs dans cette filière sont allés décrocher leur parchemin à l’extérieur. Manque de volonté politique ou contraintes objectives ? En tout cas, quelques personnes arrivent à passer à travers « ce rideau de fer » et souvent très jeunes. Sont de ceux-là le tout nouveau Docteur Abdoulaye Soma. (...)

Rasmata Badini, "chauffeur" au Premier ministère : « Il m’appelait la folle et me laissait circuler à ma guise »

 vendredi 9 décembre 2011

Il y a 15- 20 ans, il était admiratif de voir une femme au volant d’un véhicule personnel au Burkina Faso ! Et il était inimaginable à cette époque de trouver la moitié du ciel dans un garage en train de s’essayer à un « métier des hommes », la mécanique auto, ou d’être embauchée comme conductrice dans la Fonction publique. Pourtant, Rasmata Badini /Ouédraogo l’a fait. Allons donc A la découverte d’une femme « chauffeur ».
« C’était sous la Révolution. Je faisais le commerce avec ma maman à « Zabr-raaga » à (...)

Souleymane Ouattara : De journaliste fonctionnaire à patron de presse privée, le parcours d’un journaliste exemplaire

 mardi 6 décembre 2011

Travailler plus pour être le meilleur dans tout ce que l’on entreprend. Tel pourrait être la devise et le leitmotiv de Souleymane Ouattara. Diplômé en Lettres modernes (Université de Ouagadougou), en Communication (Université du Bénin) et en Journalisme (Ecole internationale de Bordeaux, Periscoop à Montpellier), le coordonnateur du réseau des journalistes en Afrique pour le développement(Jade) depuis 1996 fait incontestablement partie des grands professionnels de la communication et des médias au (...)

Tribune de la femme / Sandrine Nama, artiste musicienne et organisatrice d’événementiel : « Tous les problèmes que j’ai eus m’ont fait grandir »

 jeudi 1er décembre 2011

Elle aime sourire à tout le monde, cette jeune fille de 25 ans et titulaire d’un master en gestion des projets. Toujours égale à elle-même, avec son teint couleur ébène, elle aime à conseiller la nécessité pour les femmes africaines à rester telles qu’elles sont. Elle, c’est bien Sandrine Nama, artiste musicienne et organisatrice d’événementiels. Nous l’avons rencontrée à Ouagadougou lors du festival international de la liberté de presse et d’expression (Filep).
Fille d’un grand journaliste de renommée et (...)

Idrissa Doucouré, l’homme des grandes ambitions pour le CREPA et l’Afrique

 mardi 29 novembre 2011

S’il y a quelqu’un qui a suivi avec intérêt le compte rendu du dernier conseil des ministres burkinabè du 23 Novembre 2011, c’est certainement Idrissa Doucouré, directeur général du Centre Africain pour l’Eau Potable et l’Assainissement (CREPA). Cela, pas parce que M. Doucouré fait partie des personnes nommées, mais du fait que ledit conseil a entériné un projet qui lui tenait particulièrement à cœur : le forum de haut niveau sur l’eau potable et l’assainissement en Afrique que va abriter Ouagadougou du 5 au (...)

Tribune de la femme / Jessica Davis Ba, adjointe économique à l’ambassade des USA à Nairobi (Kenya) : « Les femmes pourront constituer la solution aux problèmes de l’Afrique »

 lundi 28 novembre 2011

Née aux Etats-Unis et précisément à Washington il y a environ une quarantaine d’année, Jessica Davis Ba, a foulé le sol africain notamment Dakar au Sénégal après ses études supérieures. Docteur en communication, elle s’est également intéressée aux questions économiques. Avec une carrière bien fournie, son bonheur actuel réside tout de même en ses cinq garçons et son époux.
Jessica Davis, épouse Ba est le chef adjoint économique à l’ambassade des USA à Nairobi (Kenya). Elle travaille dans ce service (...)

Eric Ky, l’étudiant créateur d’emplois

 lundi 21 novembre 2011

C’est une évidence, aujourd’hui, de dire que les conditions de vie et d’études des étudiants au Burkina Faso se dégradent. Surtout dans les universités publiques. Les fonds alloués aux locataires des campus couvrent à peine leurs besoins primaires. Face à ces difficultés, certains étudiants ne manquent pas d’initiatives pour « joindre les deux bouts ». De cette catégorie d’étudiants devenus entrepreneurs par la force des choses fait partie Eric Ky, inscrit en 2è année de droit de l’université de Ouagadougou. (...)

Tribune de la femme - Béatrice-Nicole Nyom, journaliste reporter d’images : « La femme peut bien produire de belles choses »

 vendredi 18 novembre 2011

Belle femme d’origine camerounaise, elle réside depuis près de quatre ans maintenant du côté de la Lagune Ebrié. Très engagée et confiante, elle a toujours cru en sa capacité à faire de belles productions journalistiques. D’agent commercial dans une société de téléphonie mobile, elle est aujourd’hui une grande journaliste reporter d’images et gère sa propre structure de communication. Il s’agit bien de Béatrice-Nicole Nyom que nous avons rencontrée lors du forum des leaders de médias d’Afrique à Tunis.
Etant (...)

Karifa Bayo, président de l’université Ouaga II : Un pur produit de l’université de Ouagadougou

 mardi 15 novembre 2011

Marié et père de deux enfants, musulman et rosicrucien, Pr Karifa Bayo est depuis juillet 2007 le président de « l’université virtuelle » Ouaga II. Son âge ? Difficile d’y répondre avec exactitude. « Sur ma pièce d’identité, j’ai 50 ans, mais quand je demande à mon père, j’ai 51 ans », nous dit-il. Normal qu’il y ait ce flou d’autant plus qu’il fait partie de ces nombreux africains nés dans un village sans maternité. 50 ou 51 ans, c’est sans enjeu. L’important pour le Pr Karifa Bayo, c’est ce qu’il est et ce (...)

Eve Sanou : « J’entretenais de bonnes relations avec le président Thomas Sankara »

 vendredi 11 novembre 2011

Elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds. Belle femme métissée, Eve Sanou ne passe pas inaperçue. Toujours égale à elle-même, la présidente de la commission environnement et développement de la commune de Bobo Dioulasso, mariée et mère de deux enfants, a su bien garder sa culture de vraie femme bobo. Du haut de sa cinquantaine, la conseillère municipale de Sya nous parle de son parcours professionnel et politique.
C’est à l’école Sya qu’Eve Sanou entame ses études primaires. Elle se retrouvera (...)

François Traoré : De Sokodjankoli à New York, il est aujourd’hui ambassadeur de l’ONU

 mercredi 9 novembre 2011

François Traoré n’est plus à présenter. Longtemps président de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPC-B) qu’il a portée sur les fonts baptismaux en 1998 et avec laquelle il a pris ses distances il y a un peu plus d’un an, il est aujourd’hui ambassadeur des Nations pour la promotion des coopératives. Ce sera pour toute l’année 2012. Un nouveau défi pour un homme qui n’aime que ça.
En ce jour de dimanche 6 novembre, alors que les fidèles musulmans s’apprêtaient à célébrer la fête de (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 400

  Météo
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

4+1 DU 26/08/2014

ARR : Course annulée

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter



LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés