www.ceni.bf : Le fichier électoral en ligne

vendredi 23 septembre 2005

La Commission Electorale Nationale Indépendante a procédé à la mise en ligne du fichier électoral national le 12 septembre dernier. Cette innovation majeure dans le processus électoral au Burkina vise à réaffirmer à l’ensemble de la classe politique nationale, à la société civile, aux électeurs et à l’opinion internationale, l’esprit d’indépendance et de transparence qui caractérise l’institution en charge de l’organisation des élections dans notre pays.

Réagissez à cet article Réagissez

Ce sont au total 3 924 250 (trois millions neuf cent vingt quatre mille deux cent cinquante) électeurs qui prêteront leurs voix aux partis politiques et candidats indépendants annoncés pour la conquête de la magistrature surprême le 13 novembre prochain.

C’est au sortir des élections législatives du 5 mai 2002 que la CENI a pris l’engagement d’informatiser les listes électorales pour les prochaines consultations. Chose promise, chose faite ! En effet, depuis le 12 septembre 2005, l’informatisation et la mise en ligne du fichier électoral national sont effectives. Les électeurs burkinabè peuvent désormais localiser leurs noms et leurs bureaux de vote sur la toile mondiale à partir d’un simple double clic sur une souris : www.ceni.bf.

La CENI vient de franchir là une étape importante dans l’appropriation des valeurs démocratiques universelles. Un passage obligatoire pour toute institution impartiale dans un système de gouvernement démocratique. Il convient de préciser que cette innovation technologique du dispositif électoral national est l’aboutissement d’un gigantesque projet exécuté en deux phases. Une première phase de saisie-vérification et contre-vérification.

Et une seconde phase qui a consisté à la suppression des doublons, à l’impression des listes et cartes d’électeur, ensuite la mise en ligne du fichier électoral. Il s’agit d’une fusion des listes électorales de 2002 à celles de la révision exceptionnelle de 2005. Dans cette opération, la CENI a bénéficié de l’appui technique de la société NETCOM SA. C’est ce partenaire qui a développé le logiciel exploité par la CENI pour l’informatisation.

A la date du 1er septembre 2005, le fichier électoral contient 3 924 250 électeurs répartis à travers 12 270 bureaux de vote sur toute l’étendue du territoire national. A propos de la sécurité des installations, le Directeur de l’informatique et du fichier électoral de la CENI ; monsieur Hubert Charles Kaboré rassure que toutes les mesures de sécurité ont été prises pour éviter aux fichier et listes électorales toute modification et manœuvres frauduleuses : “ ...

Nous avons pris des mesures sécuritaires en isolant le parc informatique du fichier électoral de l’ensemble des équipements administratifs de la CENI. Afin d’éviter toute infiltration de virus et autres manipulations extérieures. Ensuite nous avons désactivé tous les lecteurs de disquettes et de CD des appareils. Il est pratiquement impossible d’avoir accès à la base des données des listes par quelques manières frauduleuses que ce soit à partir du web. car notre matériel est équipé de pare-feu qui contrôle les accès douteux. Enfin, le fichier en ligne n’est qu’une copie de l’original ...”. Cette “bonne santé” du fichier électoral a été confirmée aussi par la société civile à travers la Ligue pour la Défense de la Justice et de la Liberté (LI.DE.J.E.L), au cours d’une conférence de presse le 3 septembre 2005.

Salifou OUEDRAOGO
Sidwaya

P.-S.

Lire aussi :
Présidentielle 2005

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés