Eclipse solaire du 3 novembre : Un événement exceptionnel et périlleux se prépare au Faso

jeudi 3 octobre 2013

Des Burkinabè et des habitants d’autres pays africains se préparent, du moins ceux déjà informés et intéressés, à voir un phénomène extraordinaire : une éclipse solaire, celle du 3 novembre 2013. L’événement céleste exceptionnel est en effet attendu dans pas moins de 42 pays du continent dont le Faso.

Réagissez à cet article Réagissez
Eclipse solaire du 3 novembre : Un événement exceptionnel et périlleux se prépare au Faso

A Ouaga, l’on n’entend pas se faire surprendre, surtout que l’événement n’est pas sans risques sanitaires pour les populations. Phénomènes astronomiques rares et majeurs, les éclipses solaires, notamment leurs observations prolongées, peuvent provoquer des brulures irréversibles de la rétine des yeux et conduire à la cécité. Aussi, le sujet semble retenir l’attention au plus haut niveau au Faso. La question a du reste fait l’objet ce mercredi 2 octobre d’une communication en conseil des ministres de la part du ministre de l’environnement et du développement durable. Il n’y a pas qu’à ce niveau que l’éclipse solaire du 3 novembre intéresse. Ce 14 septembre 2013, des médecins (ophtalmologues) et astrophysiciens étaient déjà montés au créneau pour sonner l’alerte et souligner, au cours d’une conférence de presse, la dangerosité du phénomène et la nécessité pour les éventuels amateurs de l’observation de l’éclipse solaire à venir de se procurer d’outils appropriés (lunettes).

Evidemment, dans ce genre de situations, les objectifs économiques ne sont jamais loin. Peut-être que si les organisateurs de la dixième édition du SITHO l’avaient su plus tôt, ils n’auraient pas hésité à différer la tenue de leur manifestation afin de la faire coïncider avec l’éclipse solaire. Cela aurait été certainement une occasion d’attirer plus de touristes dans le pays.

Eclipse solaire, et non éclipse lunaire

Il existe, selon les spécialistes, différents types d’éclipses dont l’éclipse lunaire, vue souvent sous nos cieux et qui a parfois donné lieu, dans certains endroits, à des tapages d’instruments sonores pour, dit-on, « que le chat lâche la lune ». L’éclipse du 3 novembre prochain sera bel et bien solaire. Cela arrive, on ne le dira jamais, rarement. Et l’éclipse tant attendue se produira un dimanche. Pendant trois heures, elle pourrait être observée dans toutes les régions du pays.

Une éclipse solaire ou plus exactement une occultation solaire se produit, faut-il le rappeler, lorsque la lune se place devant le soleil, occultant totalement ou partiellement l’image du soleil depuis la terre. Cette configuration peut se produire uniquement durant la nouvelle lune, quand le soleil et la lune sont en conjonction par rapport à la terre.

A des époques reculées, mais aussi dans certaines cultures actuelles, il est attribué aux éclipses solaires des propriétés mystiques. Les éclipses solaires peuvent être effrayantes pour des personnes ignorant la nature relativement inoffensive de ce phénomène astronomique. En effet, le soleil disparait soudainement au cours de la journée et le ciel s’obscurcit en quelques minutes.

Les éclipses totales de soleil sont des événements très rares et de courte durée (pas plus de 8 minutes1) quel que soit le lieu sur Terre, la totalité est observée uniquement sur une bande étroite qui correspond au passage de l’ombre portée de la lune sur la surface terrestre. Une éclipse totale solaire est un phénomène naturel spectaculaire et de nombreuses personnes, surtout en Occident, n’hésitent pas à voyager pour aller les observer là où elles se produisent. Par exemple, l’éclipse totale de 1999 en Europe, était considérée, au moment où elle eut lieu, comme l’éclipse qui eut le plus d’observateurs de l’histoire humaine ; ce qui a permis d’augmenter l’information du public sur cette curiosité céleste.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés