BURKINA-ESPAGNE : définition de plan d’Actions de la diaspora au Consulat de Barcelone

lundi 27 mai 2013

A l’issue de l’élection, en février dernier, du CSBE – Espagne (Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Etranger), le Consul honoraire du Burkina Faso à Barcelone, Monsieur Josep Maria SIMON I COMALADA avait souhaité rencontrer le Délégué élu (M. Wahabo SIGUE) ainsi que les trois autres ex-candidats, dans l’objectif d’analyser à fonds le programme de chacun des quatre candidats et en faire une synthèse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
BURKINA-ESPAGNE : définition de plan d’Actions de la diaspora au Consulat de Barcelone

En effet en son temps, les trois consuls honoraires (Madrid, Barcelone, Valence) tout comme la majorité des burkinabè d’Espagne qui avait pris part au scrutin pensaient que la fusion des quatre programmes serait un Plan stratégique parfait pour mieux défendre les intérêts des burkinabè d’Espagne. C’est ainsi que M. Josep Maria SIMON I COMALADA, Consul honoraire du Burkina à Barcelone, recevait dans ses bureaux en début de mois, le Délégué SIGUE, les autres ex-candidats à savoir Rosalie Belemtougri, Saïd Lamine Ouedraogo et quelques représentants de l’Association des Burkinabè de Sabadell (Catalogne).

Des échanges qui ont duré plus de quatre heures d’horloge, il ressort des constats suivants : recensement immédiat des burkinabè d’Espagne, en tenant compte de tous les sans-papiers. Cela pourrait être possible à travers une bonne coordination et intercommunication des Associations burkinabè d’Espagne. Les participants ont aussi suggéré à l’unique délégué CSBE-Espagne de plaider auprès des autorités compétentes pour l’augmentation du nombre de délégué CSBE en Espagne ; vu le nombre élevé des burkinabè (plus de deux mille), répartis sur tout le territoire espagnol. Un seul délégué pourrait difficilement couvrir toutes les régions d’Espagne dans sa mission de protéger les intérêts de tous les burkinabè de cette diaspora.

Les participants ont aussi proposé la création d’un espace socio-économique, orienté surtout vers les femmes et les jeunes en leurs offrant une formation adéquate afin d’être préparés face à l’actuelle situation de crise économique où la compétition est rude à l’heure de postuler pour un emploi.

M. le Consul Honoraire de Barcelone, maître de cérémonie de cette rencontre, a du reste proposé qu’il soit mis en place une structure pour recenser les burkinabè désirant suivre une formation professionnelle dans l’objectif d’un retour définitif au pays et y apporter leur savoir-faire. Cela pourrait être possible grâce aux appuis et collaborations entre organismes et Institutions.

En outre, d’autres idées ont émergé telle que la promotion de l’Inter culturalité à travers l’invitation des artistes burkinabè dans le but de promouvoir les échanges culturels entre le Burkina et l’Espagne.

Pour clôturer cette rencontre en beauté, M. le Consul Honoraire du Burkina à Barcelone a offert un banquet à ses hôtes de quelques heures dans un restaurant de la ville ; puis a suivi une petite balade touristique à La SAGRADA FAMILIA (La Sacrée Famille) œuvre d’Antoni Gaudí i Cornet. A signaler que cette œuvre architecturale est le symbole par excellence de Barcelone. C’est donc devant cette cathédrale qu’a pris fin la rencontre des burkinabè avec leur consul de Barcelone.

Roland ZONGO SANOU (correspondant)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés