Eau, hygiène et assainissement au Burkina : 700 millions de FCFA dans le panier commun Lonab-Usaid-Wa-Wash

vendredi 22 mars 2013

La question de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement est importante dans les politiques publiques, qu’elle influence fortement. La signature d’un protocole d’accord de partenariat entre la loterie nationale burkinabè, la LONAB, et le Programme USAID Afrique de l’ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène, USAID WA-WASH, le 22 mars 2013 à Ouagadougou, s’inscrit dans la dynamique d’une recherche de solutions durables à cette problématique.

Réagissez à cet article Réagissez
Eau, hygiène et assainissement au Burkina : 700 millions de FCFA dans le panier commun Lonab-Usaid-Wa-Wash

Les experts sont formels. Bien maîtrisées, les questions, d’eau, d’hygiène et d’assainissement permettent à elles seuls d’atteindre 40% en moyenne dans les objectifs de développement.

Dans un pays à l’image du Burkina ou à peine 10% de la population a effectivement accès à des latrines dignes de ce nom, le choix d’un engagement collectif est plus que nécessaire.

Mutualisation et synergie d’action

En rappelant que « l’union fait la force », Amélie Tamboura, la directrice générale de la LONAB, a mis en avant l’opportunité et la pertinence du partenariat qui lie son institution à l’USAID WA-WASH pour quatre ans. Il s’agit plus précisément à travers le projet, d’offrir aux burkinabè, un cadre de vie plus sain et propice à un développement social et économique harmonieux.

Toute chose qui passe par trois étapes majeures. A savoir, « l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène » ; vient ensuite « l’adaptation aux changements climatiques » et enfin, « la sécurité alimentaire ».

Appui technique, sensibilisation, formation

Le coût total du projet est de 700 millions de FCFA, financés à part égale par les deux partenaires. Séance tenante et après la signature des documents relatifs au protocole d’accord de partenariat, la LONAB a remis à Lakhdar Boukerrou, directeur régional de USAID WA-WASH, le chèque de 350 millions de FCFA matérialisant sa contribution dans « le panier commun ».

Dans la pratique, les fonds sont destinés à une intervention à trois niveaux comprenant celui des communautés, les actions ciblées dans le traitement d’eau à domicile et dans le dernier point, l’appui à la formation universitaire, pour l’encadrement de travaux de recherches.

L’USAID, faut-il le noter, c’est l’agence américaine pour le développement international. Le but principal de son programme WA-WASH sur la période 2011-2015 c’est l’augmentation de l’accès à l’eau potable et l’assainissement ainsi que l’amélioration de l’hygiène au Burkina Faso, au Niger, au Ghana et au Mali.

Juvénal SOME
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés