Luc Adolphe Tiao aux partenaires techniques et financiers : « Je puis vous rassurer que le gouvernement poursuivra ses efforts pour une gestion rigoureuse des ressources mises à notre disposition »

jeudi 14 mars 2013

Les mesures prises par le gouvernement pour contrer la corruption, les élections couplées de décembre 2012 et la situation sécuritaire au sahel Burkina, c’est autour de ces points que le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao a échangé avec les partenaires techniques et financiers (PTF). C’était le 14 mars 2013 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Luc Adolphe Tiao aux partenaires techniques et financiers : « Je puis vous rassurer que le gouvernement poursuivra ses efforts pour une gestion rigoureuse des ressources mises à notre disposition »

Après avoir salué la présence des PTF, Luc Adolphe Tiao leur a traduit la reconnaissance de son gouvernement pour les efforts qu’ils fournissent au profit de notre pays à travers l’aide publique au développement. Cette aide constitue « un apport fondamental pour le financement de projets de développement au profit de nos populations laborieuses », a relevé le Chef du gouvernement.

Des chiffres, retenons que le volume d’aide reçue au cours des dix dernières années a presque doublé, passant de 344,04 milliards en 2002 à 611,99 milliards de FCFA en 2011.

De la gestion de l’aide publique au développement

Tout en reconnaissant que tout n’est pas parfait, Luc Adolphe Tiao a présenté les efforts jusque-là consentis par le gouvernement du Burkina pour assainir la gestion de l’aide publique au développement. Il s’agit entre autres, de l’élaboration d’un cadre stratégique de référence (la SCADD) et de politiques sectorielles, l’opérationnalisation de la plateforme de gestion de l’aide et du circuit intégré de gestion des financements extérieurs.

Dans ce sens, le Premier ministre a également relevé les enquêtes parlementaires assorties de rapports sur la passation des marchés et la gestion des finances publiques dans certains secteurs. Et ces rapports ne resteront pas « lettre morte », rassure le Chef du gouvernement.

Mieux, lance Luc Adolphe Tiao aux PTF, « je puis vous rassurer que le gouvernement poursuivra ses efforts pour une gestion rigoureuse des ressources mises à notre disposition et surtout que ces ressources soient affectées là où elles sont destinées ».

Et les PTF ont, confie leur porte-parole, Pascal Karorero, demandé le renforcement de la transparence et de l’utilisation efficace des ressources allouées.

Sur la lutte contre la corruption, dira M. Karorero, « nous sommes conscients des efforts qui sont déjà faits par le gouvernement et du dispositif qui est en place ». Mais il convient de renforcer le dispositif anti-corruption par « le biais de l’adoption de la loi anti-corruption et tout ce qui concerne l’accélération du traitement des dossiers qui sont devant la justice ».

Relativement aux élections couplées de décembre 2012, les PTF souhaitent voir capitaliser les acquis engrangés, pour une meilleure organisation des scrutins à l’avenir. « Nous avons également échangé sur la situation sécuritaire au niveau du pays, notamment dans le contexte de la situation qui prévaut au Sahel, et particulièrement sur les mesures prises par le gouvernement pour la sécurisation des communautés étrangères au Burkina, et particulièrement des missions diplomatiques », a confié Pascal Karorero.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés