Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

lundi 4 mars 2013

Autant que Ouagadougou, Bobo-Dioulasso subit la loi des prostitués une fois la nuit tombée. A moto, dans les hôtels, dans les boites de nuits, dans les maisons closes, des centaines de filles monnaient leur corps pour de multiples raisons.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Prostitution  au Burkina : Et si on organisait  le phénomène

Combattues dans pratiquement tous les cieux, les prostitués et la prostitution ont traversé le temps, laissant derrière eux leurs ennemis. Au Burkina Faso, Simon Compaoré, le bouillonnant maire de Ouagadougou, connu pour être un homme tenace a dû abandonner son projet d’éradiquer les chambres noires de la capitale burkinabè.

Préserver la réputation de certains quartiers

Notre pays gagnerait à se mettre à l’heure du temps. On ignore ou on préfère taire les maux de notre société. Et pourtant, une règlementation du monde de la prostitution pourrait être avantageuse pour de multiples raisons. Ainsi, au lieu de tenter l’impossible en voulant fermer les « chambres noires », il ne serait pas bête de trouver des périmètres où les prostitués pourront exercer en toute quiétude sans attenter à l’éducation morale des familles. Au-delà de ces périmètres les autorités indiquées sauront que faire des infractions.

Dans le même cadre de la réglementation, on pourrait doter les prostituées professionnelles de cartes afin de dissuader des élèves, étudiantes, femmes mariées qui « tombent » occasionnellement dans le métier. La réglementation et la mise à l’écart des prostituées seraient également un moyen de rehausser l’image des ressortissants de certains quartiers comme Sikasso-cira à Bobo-Dioulasso et Dapoya à Ouagadougou où toutes femmes est une probable « vendeuse » pour des clients du sexe.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés