Coordination des jeunes leaders PYPA du Burkina Faso : Une rencontre pour partager des expériences de la campagne électorale

jeudi 17 janvier 2013

Ils étaient 40 jeunes issus de dix (10) partis et formations politiques du Burkina Faso à prendre part, les 9 et 10 novembre dernier, à une formation politique organisée par la Coordination des jeunes leaders PYPA du Burkina Faso (CJEP/BF). Une formation qui a accouché de nombreux engagements relatifs à la promotion de valeurs de démocratie et de bonne gouvernance. Les bénéficiaires de cette formation, sous la houlette de la CJEP/BF, ont tenu une rencontre le samedi 12 janvier 2013 à Ouagadougou pour échanger sur la campagne électorale, peaufiner la mise en place d’un réseau national et baliser les perspectives.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Coordination des jeunes leaders PYPA du Burkina Faso : Une rencontre pour partager des expériences de la campagne électorale

Ils étaient des jeunes de l’ADF/RDA, CDP, PDS/METBA, RDEBF, UNIR/PS, UPR, PAREN, UPC, UNDD et du FFS à prendre part à cet atelier de formation de la Coordination des jeunes leaders PYPA du Burkina Faso (CJEP/BF) de l’Institut général Tiémoko-Marc-Garango pour la gouvernance et le développement (IGD). Cette activité qui s’est tenue à quelques jours (9 et 10 novembre) de l’ouverture officielle de la campagne électorale a fait la part belle également, contexte oblige, à la conduite des campagnes électorales.

Cette période passée, il était légitime, à en croire la Coordination, de réunir tous les participants à ladite formation pour partager les expériences vécues par chacun au sein de son parti et, partant, poursuivre des initiatives annoncées. La rencontre du samedi 12 janvier a donc permis à chacun d’exposer la façon dont il mené la campagne, de faire un diagnostic général de la campagne et de faire des propositions. Ainsi, l’on a noté que la formation bénéficiée auprès de la CJEP/BF a positivement influencé les actions de chacun sur le terrain.

C’est pourquoi, ont-ils souhaité vivement l’opérationnalisation du réseau national des jeunes leaders politiques du Burkina Faso, dont les textes sont en finalisation, afin de promouvoir au sein de la jeunesse, les nombreuses valeurs apprises au cours de la formation. Venus de l’ensemble du territoire, les participants ont tracé les perspectives en termes d’actions concrètes à mener sur le terrain au profit des jeunes des partis et formations politiques du Burkina.

La Coordination des jeunes leaders PYPA (Program for Young Politicians in Africain) du Burkina Faso (CJEP/BF) est formée de douze jeunes de l’ADF/RDA, du CDP, du PDS/METBA, du RDEBF, de l’UNIR/PS et de l’UPR sélectionnés pour prendre part à la première promotion du programme PYPA de l’Institut général Tiémoko-Marc-Garango pour la gouvernance et le développement (IGD). Entrée en août 2012, la sortie de la promotion est prévue pour le 26 janvier 2013 au siège de l’institut sis à Ouaga 2000. La promotion regroupe 45 jeunes du Bénin, du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

Avant de se séparer, les membres de la CJEP/BF ont exprimé leur compassion à l’endroit de leurs amis et frères maliens dont le pays traverse des moments difficiles.

Ben Hamed Ouédraogo pour Lefaso.net


Réaction de quelques participants à l’issue des échanges…

Godefroy Bama, ADF/RDA : La CJEP/BF nous a permis d’avoir un bagage politique important pour pouvoir mener à bien nos activités sur le terrain politique. Personnellement, j’ai beaucoup tiré profit de la formation. Elle m’a permis de diriger sereinement une équipe de campagne à ces élections, pour la victoire de mon parti.

Joachim Batao, UPC : La formation que nous avons suivie a beaucoup contribué à façonner ma personnalité, surtout côté leadership au sein de mon parti. Je souhaiterais vivement que les organisateurs, la CJEP/BF, multiplient ce genre de formation et en l’élargissant surtout au plus grand nombre de jeunes et partis politiques possibles.

Micheline Zida, CDP : La formation que j’ai reçue de la coordination a amélioré mon niveau politique. Elle a été un atout majeur pour moi lors de la campagne du scrutin couplé de 2012. En politique, bien souvent, la reconquête est plus difficile que la conquête et je pense que l’initiative de la coordination m’a permise de me ressourcer afin de reconquérir la victoire pour mon parti, le CDP.

B. Jean-Pierre Paré, CJEP/BF : Je suis très comblé de constater que les participants à la formation ont mis en exergue ce qu’ils ont reçu comme connaissances et valeurs. Nous avons appris des valeurs de bonne gouvernance et de démocratie auprès de l’IGD que nous nous devons de partager avec les jeunes de notre pays.

Ce cadre est un point de départ pour nous et dans les jours à venir, nous allons entreprendre des actions à travers des activités destinées aux jeunes des partis et formations politiques du Burkina Faso. D’où la nécessité pour nous de finaliser la mise en place du réseau national des jeunes leaders politiques dont le besoin a été fortement exprimé à l’issue de la formation. J’invite les jeunes à s’impliquer dans la politique car l’avenir politique de notre pays repose sur les jeunes que nous sommes.

Propos recueillis par BHO

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés