Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation :« 2013 sera une année décisive, une année d’action !! »

mardi 15 janvier 2013

Conformément à la traditionnelle rencontre mensuelle qu’il organise au sein de son cabinet, le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a retrouvé son personnel le vendredi 11 janvier 2013, en fin d’après midi, dans la salle de conférence du département. Une occasion pour Madame la Secrétaire Générale Hassanata MILLOGO de revisiter le chemin parcouru en 2012.

Réagissez à cet article Réagissez
Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation :« 2013 sera une année décisive, une année d’action !! »

La Secrétaire générale, qui s’exprimait au nom de l’ensemble du personnel du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a estimé d’emblée que cette énième rencontre, est une très belle occasion. « Elle coïncide avec le deuxième anniversaire de notre ministère, elle coïncide également avec la reconduction du ministre à la tête du département, ce qui est synonyme de renouvellement de la confiance que le Premier ministre avait placée en lui » a- t-elle indiqué.

Mme MILLOGO fera remarquer par la suite, que le Ministère de la Recherche Scientifique, malgré son jeune âge est pétri d’expérience car, il a su tirer profit de l’histoire de la recherche scientifique d’ici et d’ailleurs pour engranger en peu de temps des acquis et des résultats louables. Entre autres résultats, elle a énuméré :
-  la dynamisation du cadre institutionnel de la recherche scientifique à travers la rédaction des textes fondamentaux tels que la Politique nationale de la recherche scientifique et technique (PNRST) ; la loi d’orientation de la recherche scientifique et technologique, la Stratégie nationale de valorisation des technologies, inventions et innovations (SNVTII) ; le budget programme 2013-2015 ; les nouveaux statuts du CNRST.

-  la mise en place et l’opérationnalisation des organes du ministère, avec notamment la création de deux grandes directions générales que sont la Direction Générale de la Recherche Scientifique et Technique (DGRSI) et la Direction Générale de la Valorisation des Résultats et inventions(DGVRI).
-  le renforcement de la coopération en matière de recherche scientifique par la participation du ministère aux différentes rencontres nationales, régionales et internationales.
-  le renforcement et l’équipement des services centraux en matériel informatique et de bureau
-  la formation des agents de la Direction des Ressources Humaines sur le SIGASPE ainsi que des agents des autres services sur d’autres modules
-  le lancement du projet Moringa dans les stations de Farakoba et de Kamboinsé

Une liste qui n’est pas exhaustive, dira t-elle mais permet toutefois de tirer une légitime satisfaction de ce qui a pu être fait en 2012. Elle reconnaitra cependant, que beaucoup reste à faire. Comme doléance, Madame la Secrétaire Générale a évoqué le non fonctionnement de l’interphone qui handicape les services ; le traitement diligent des dossiers de carrière qui est une préoccupation des travailleurs ; la considération et la valorisation du personnel non chercheur ; la prise en compte des observations faites sur les nouveaux statuts du CNRST par leur insertion dans les textes d’application. Tout en reconnaissant l’esprit d’engagement et la détermination de tout le personnel, Mme MILLOGO a par ailleurs invité l’ensemble des agents à garder les mêmes dispositions et attitudes « pour que toutes et tous ensemble avec notre ministre nous remportions des victoires plus éclatantes ».

En guise de réponse, le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Gnissa Isaïe Konaté s’est d’abord réjoui de la tenue assez régulière de ce cadre de communication qui rassemble la famille que constitue le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation. Il a remercié aussitôt, le personnel pour les vœux formulés pour lui, sa famille et tous ceux qui lui sont chers.

Gnissa Isaïe Konaté a également reconnu l’importance du travail abattu en 2012, qu’il a du reste comparé à une autoroute. Voici rapporté ce qu’il a tenu comme propos « Cet engagement du ministère a permis d’assoir les textes fondamentaux qui vont permettre au ministère de travailler dans les 10 prochaines années. Pour imager, je dirais que nous avons construit l’autoroute. Maintenant, il suffit de l’emprunter et de l’emprunter bien – pas d’excès de vitesse mais aussi à une vitesse minimale exigée. C’est vrai que nous avons engrangé beaucoup de résultats. C’est vrai aussi que ça n’a pas toujours été facile. C’est l’engagement des gens qui ont permis d’aboutir à ces résultats. Pour tous les ministères, lorsque vous êtes créés, vous avez très peu de moyens. Mais il ne faut pas se cacher derrière ce manque de moyens pour ne pas travailler. Je voudrais saluer et féliciter les uns et les autres pour le travail abattu en si peu de temps et avec si peu de moyens. Quand, je dis avec si peu de moyens, je sais de quoi je parle. Dans certains ministères, c’est à coût de millions que les textes sont rédigés et quelque fois deux ou trois ans après. Je voudrais vous dire que l’année 2013 est une année décisive pour notre ministère. C’est nous qui savons que nous avons des textes. Il s’agit à présent de savoir qu’est ce que nous allons apporter pour améliorer ces conditions d’existence. Mais je sais que nous sommes capables de le faire. Nous avons également avec nous des gens qui comprennent le rôle de la science, des technologies et de l’innovation dans le développement. L’année 2013 doit être pour nous une année d’action. C’est pour cela que nous sommes en train de travailler à sortir les programmes prioritaires qui doivent être mis en œuvre en 2013. L’évaluation de notre ministère devrait se faire à partir de là. Je voudrais vous inviter, une fois de plus à redoubler d’efforts chacun à son niveau…..Nous avons eu des moments où des gens se sont sentis frustrés, des gens qui ont été choqués par certaines attitudes. Je voudrais vous demander de ne pas nous en tenir rigueur. Je vous demande de vous parler, de vous pardonner les uns les autres. C’est cela qui instaure un bon climat de travail. Si le climat est bon, cela améliore les conditions de travail. Il nous faudrait désormais marquer tous les secteurs sociaux. Que ce soit dans l’agriculture, dans l’élevage, l’environnement, l’enseignement, la santé ; il faudrait que l’on voit l’emprunte du ministère de la recherche scientifique et de la recherche sur chacun de ces secteurs ».

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013, à chacun et à tous.

DCPM/MRSI

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013, à chacun et à tous.

DCPM/MRSI

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés