L’armée burkinabè réaffirme sa loyauté au Président du Faso et aux institutions républicaines

samedi 12 janvier 2013

Les personnels du ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants ont présenté leurs vœux de nouvel an au Président du Faso, Chef suprême des armées et ministre en charge de la Défense, le 11 janvier 2013, au palais présidentiel à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’armée burkinabè réaffirme sa loyauté au Président du Faso et aux institutions républicaines

Le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants, le colonel major Alassane Moné, à qui est revenu l’honneur de présenter les vœux, a réitéré l’engagement et la détermination du personnel militaire et civil de la Défense à accompagner le Président du Faso dans la vision qu’il nourrit pour le département.

Il a ensuite fait l’état des lieux dans les domaines de l’accroissement des valeurs opérationnelles, la gestion rationnelle des ressources, le renforcement des valeurs républicaines, la défense du territoire national, la contribution au renforcement de l’Etat de droit, le maintien de l’ordre et de la sécurité publique, la promotion du genre au sein de l’armée, la coopération militaire bilatérale et le maintien de la paix sous régionale et régionale.

Colonel-Major Alassane MONE, SG DefenseLe colonel major Moné a relevé des préoccupations relatives au besoin en personnel, en équipement et l’amélioration continue des conditions de vie et de travail avant de lancer un message fort : « je voudrais au nom de l’ensemble du personnel du département de la Défense, vous réaffirmer notre fidélité et notre loyauté, à vous et aux institutions républicaines ».

En réponse, Blaise Compaoré a souligne que « la fidélité des personnels du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants à l’esprit républicain, leur capacité à opérer des changements qualitatifs et à s’inscrire résolument vers le professionnalisme et l’excellence dans l’accomplissement de leurs missions, sont des atouts considérables pour la construction de l’avenir de notre nation ».

Par ailleurs, a relevé le Chef suprême des armées, « le contexte sous-régional de tensions politico-militaires nous impose d’accroitre les capacités et l’efficacité opérationnelles de l’ensemble des dispositifs de la défense nationale, et de renforcer la coopération en matière de sécurité avec les Etats de notre espace ouest-africain ainsi que les autres pays frères et amis.

Dans cet ordre d’idées, et sous l’égide de l’Union Africaine, il sera procédé au déploiement d’unités d’infanterie et de maintenance auprès de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA), afin d’aider le peuple malien dans le règlement de la crise à laquelle il est confronté ».

Toutefois, a affirmé Blaise Compaoré, « nous maintiendrons une action diplomatique dynamique pour faire du dialogue un instrument premier de résolution de cette crise politique et sécuritaire. A ce titre, j’invite les parties belligérantes à observer scrupuleusement la cessation des hostilités, conformément aux engagements pris le 4 décembre à Ouagadougou ».

Le Président Compaoré a renouvelé ses encouragements à tous les soldats de la paix burkinabé déployés sur différents terrains d’opération dans le monde, et qui contribuent par leur grande expertise, leur sens du devoir et de l’honneur, au rayonnement de notre pays.

Dans son adresse à l’armée nationale, Blaise Compaoré a enfin indiqué que les cadres de concertation et de dialogue, instaurés afin de raffermir la confiance inter-catégorielle et d’améliorer la qualité des rapports de travail, demandent à être constamment activés pour mieux assurer le rôle qui leur est assigné, avant de rendre hommage à l’action, au courage et au dévouement des anciens combattants et anciens militaires, qui sont une mine d’inspirations pour les générations présentes.

La Direction de la communication de la Présidence du Faso


DISCOURS DE BLAISE COMPAORE AUX FORCES ARMEES NATIONALES

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées ;

Monsieur l’Inspecteur Général des Forces Armées Nationales ;

Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants ;
Messieurs les Chefs d’Etat-major d’Armée ;

Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang ;

Personnel civil de la Défense Nationale ;

Mesdames, Messieurs ;

Je vous remercie pour les vœux chaleureux que vous venez de former à mon endroit et à celui de ma famille, et vous adresse en retour, mes souhaits de très bonne et heureuse année 2013, pour vous-mêmes et pour tous vos proches.

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées ;

Mesdames, Messieurs ;

La fidélité des personnels du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants à l’esprit républicain, leur capacité à opérer des changements qualitatifs et à s’inscrire résolument vers le professionnalisme et l’excellence dans l’accomplissement de leurs missions, sont des atouts considérables pour la construction de l’avenir de notre nation.
Aussi, je vous félicite pour les résultats substantiels et de qualité qui ont été obtenus, en termes de réponses aux exigences d’une armée professionnelle et républicaine.

Mesdames, Messieurs ;

Au cours de l’année 2012, le Gouvernement a fortement soutenu le département de la défense à travers des allocations financières conséquentes et des appuis multiformes, pour poursuivre la modernisation et l’adaptation de l’outil de défense au contexte nouveau de promotion de la sécurité.

Cet accompagnement a permis aux Forces Armées Nationales de travailler à l’élévation de leurs performances et à la revalorisation de leur image auprès des populations.

A cet égard, je salue l’implication effective, massive et conviviale des différentes composantes de la société civile aux activités marquant la célébration de la fête de l’Armée, le 1er novembre 2012.

Cette forte participation est un indicateur significatif des progrès enregistrés dans la réconciliation de notre peuple avec son armée, et nous invite à raffermir cette symbiose, en vue de créer les conditions optimales pour relever avec succès, les défis d’édification d’une nation burkinabè de cohésion, de stabilité et de paix.

J’apprécie également la mobilisation forte et responsable des personnels militaires et civils du Ministère de la Défense, tout au long des différentes étapes de l’organisation du 52ème anniversaire de l’indépendance de notre pays, commémorée le 11 décembre 2012 à Koudougou.

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées ;

Mesdames, Messieurs ;

Pour l’année 2013, il nous importe de continuer à promouvoir la sécurité globale qui préserve les droits fondamentaux des citoyens et des collectivités, et assure la défense de la souveraineté nationale ainsi que la consolidation des institutions de l’Etat.

Par ailleurs, le contexte sous-régional de tensions politico-militaires nous impose d’accroitre les capacités et l’efficacité opérationnelles de l’ensemble des dispositifs de la défense nationale, et de renforcer la coopération en matière de sécurité avec les Etats de notre espace ouest-africain ainsi que les autres pays frères et amis.

Dans cet ordre d’idées, et sous l’égide de l’Union Africaine, il sera procédé au déploiement d’unités d’infanterie et de maintenance auprès de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA), afin d’aider le peuple malien dans le règlement de la crise à laquelle il est confronté.

Toutefois, nous maintiendrons une action diplomatique dynamique pour faire du dialogue un instrument premier de résolution de cette crise politique et sécuritaire.
A ce titre, j’invite les parties belligérantes à observer scrupuleusement la cessation des hostilités, conformément aux engagements pris le 4 décembre à Ouagadougou.

De façon générale, le Burkina Faso consolidera la présence de ses contingents militaires dans les régions en conflit, en référence à son engagement aux côtés de la communauté internationale pour la préservation de la paix et de la stabilité.

Je saisis l’occasion de la présente cérémonie, pour renouveler mes encouragements à tous les soldats de la paix burkinabé déployés sur différents terrains d’opération dans le monde, et qui contribuent par leur grande expertise, leur sens du devoir et de l’honneur, au rayonnement de notre pays.

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées ;
Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang ;
Personnel civil de la Défense Nationale ;

La mise en œuvre des conclusions de l’étude prospective de la défense nationale à l’horizon 2025 est également un chantier majeur, pour la période qui s’ouvre.
C’est pourquoi, je porte un intérêt particulier à l’élaboration d’une loi de programmation militaire en soutien à cette projection, la réalisation des objectifs stratégiques du département, la création d’un cadre militaro-civil d’échanges et l’amélioration des performances de l’ensemble des acteurs.

En outre, l’accroissement des effectifs militaires féminins au niveau de toutes les catégories de personnel, se poursuivra, dans le cadre de la mise en œuvre globale de la politique nationale genre dans tous les domaines et tous les secteurs d’activités.

Mesdames, Messieurs ;

Les cadres de concertation et de dialogue, instaurés afin de raffermir la confiance inter-catégorielle et d’améliorer la qualité des rapports de travail, demandent à être constamment activés pour mieux assurer le rôle qui leur est assigné.
La vision prospective de nos politiques de défense nationale, exige le renforcement de la discipline, la poursuite de la formation civique et citoyenne des personnels, et vous appelle à toujours cultiver et privilégier, individuellement et collectivement, le respect de l’éthique militaire, la loyauté, l’esprit de corps et de solidarité.

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées ;

Monsieur l’Inspecteur Général des Forces Armées Nationales ;

Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants ;
Messieurs les Chefs d’Etat-major d’Armée ;

Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang ;

Personnel civil de la Défense Nationale ;

Mesdames, Messieurs ;

Je rends hommage à l’action, au courage et au dévouement des anciens combattants et anciens militaires, qui sont une mine d’inspirations pour les générations présentes, et souhaite qu’ils continuent d’imprimer à notre jeunesse les valeurs cardinales sur lesquelles se fondent la force des armées et la grandeur des peuples.

A chacune et à chacun de vous, je réitère mes vœux de santé, de prospérité et de réussite dans l’exercice de vos devoirs au service de la nation.

Bonne et Heureuse année 2013 à toutes et à tous.

BLAISE COMPAORE,
PRESIDENT DU FASO,
CHEF SUPRÊME DES FORCES ARMEES NATIONALES,
MINISTRE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

www.presidence.bf

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés