Ministère de l’action sociale : Alain Zoubga s’installe

mercredi 9 janvier 2013

Les passations de services entre ministres sortants et entrants du gouvernement Tiao III se poursuivent. Ce mardi 08 janvier 2013, au ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale, Clémence Traoré/Somé, ministre sortant a passé le témoin au refondateur Alain Zoubga, président de l’Autre Burkina/PSR. Le tout sous la supervision de Poussi Sawadogo, le nouveau Secrétaire général du gouvernement.

Réagissez à cet article Réagissez
Ministère de l’action sociale : Alain Zoubga s’installe

Aux commandes de ce département depuis avril 2011, Clémence Traoré a pris la parole pour remercier les plus hautes autorités du Burkina qui lui ont accordé leur confiance en la nommant à ce poste de responsabilité. « Je leur suis infiniment reconnaissant de m’avoir permis d’apporter ma modeste contribution à la prise en charge des questions sociales dans notre pays ». La ministre sortante a aussi remercié ses désormais anciens collaborateurs qui lui auraient presque tout appris en matière sociale. Elle a expliqué que lorsqu’elle prenait la tête du département en avril 2011, elle n’en menait pas large sur les problématiques dont ils avaient la charge. « Si aujourd’hui je peux passer des droits de l’enfant à ceux des personnes handicapées en passant par ceux des personnes âgées pour enchainer sur les enfants en situation de rue, poursuivre avec la gestion des crises et catastrophes et conclure sur la solidarité, la lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles lors de la même audience c’est parce que vous avez bien voulu m’apprendre les B-A-BA de tous ces sujets » a-t-elle lancé.

Même si tout n’a pas été facile, Clémence Traoré se félicite d’avoir gagné quelques batailles (tenue du forum national des personnes âgées, traduction du journal parlé en langue des signes) et trouve que ce fut une expérience enrichissante pour elle. A l’endroit de son successeur, elle a souhaité qu’il bénéficie du même accompagnement de la part des agents. Elle lui a adressé ses félicitations et lui a souhaité plein succès. Au jeu d’échanges de civilités, Alain Zoubga s’y est pleinement investi. « Je suis convaincu d’une chose, elle va rebondir dans la société burkinabè, elle a appris très tôt à servir sa patrie, son pays », a-t-il déclaré à l’endroit de son prédécesseur. « Les responsabilités passent mais les hommes avec leurs convictions et leurs forces demeurent. Je suis convaincu que la où elle sera, elle sera encore utile à son pays » a-t-il poursuivi à l’endroit de Clémence Traoré. Auparavant, Alain Zoubga a rappelé l’importance de son département : « le social est la vision la plus importante pour le développement ».

Il a ainsi résumé son action en trois mots : courage, confiance et solidarité. Le courage pour se battre et mérité chaque jour davantage la confiance placée en eux ; confiance en ce qu’ils vont ensemble réussir à relever les défis qui vont se présenter à eux ; et la solidarité entre agents, entre agents et la direction du département afin de remporter des victoires. Une déclaration d’installation, des paraphes, une poignée de main, des remerciements et des félicitations des agents plus tard et la journée d’installation de ministres entrants de Poussi Sawavadogo était terminée. Au total, il aura installé dans leur département respectif 6 ministres.

Aminata Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés