Ministère de la justice : Dramane Yaméogo prend les commandes

mardi 8 janvier 2013

Le gouvernement Tiao III se met progressivement en place. Salamata Sawadogo/Tapsoba, jusque-là ministre de la justice, garde des sceaux, passe les commandes de ce département à Dramane Yaméogo. Précédemment ambassadeur du Burkina auprès du Nigéria, le tout nouveau ministre de la justice n’en connait pas moins les arcanes de la maison. Magistrat de profession, il a eu à gérer entre autres, le dossier Norbert Zongo en tant que procureur du Faso. La cérémonie de passation de charge a eu lieu ce mardi 08 janvier 2012, soit près d’une semaine après la composition du nouveau gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de la justice : Dramane Yaméogo prend les commandes

Cérémonie très sobre, elle aura duré à peine une quinzaine de minutes. Après avoir installé officiellement le ministre entrant, le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Poussi Sawadogo a donné la parole aux deux ministres. C’est d’abord la sortante, Salamata Sawadogo/Tapsoba qui s’adresse à ses désormais anciens collaborateurs. Elle avoue que « le temps a été plutôt court » pour réaliser de grands acquis. Faut-il le rappeler, elle a pris service le 26 février 2012, après « l’affaire du mécano » qui a emporté son prédécesseur, Jérôme Traoré. Mais, on a assisté à « un gel du budget jusque dans la dernière semaine d’avril à cause de la scission du ministère de la justice et de la promotion des droits humains en deux entités ». Avec ses collaborateurs, il n’y aura que deux mois (mai et juin) d’intenses activités. Puis un autre ralentissement intervient du fait de la « longue période de vacances judiciaires ». « Le dernier trimestre a également connu un certain ralentissement à cause de la campagne électorale et la mobilisation d’un grand nombre d’acteurs judiciaires autour des juridictions administratives », souligne la ministre sortante.

Malgré ces obstacles, Salamata Sawadogo/Tapsoba estime avoir réussi à faire aboutir un certain nombre de dossiers. « Un grand nombre d’autres est en phase de finalisation, notamment des avants projets de lois et de décrets ». Il convient de noter également que ce ne sont pas des dossiers judiciaires, notamment liés à la violence qui ont manqué durant les 10 mois qu’elle aura passé à la tête du ministère de la justice. « A ma prise de service, nous avons été confronté à des dossiers liés à des violences : le dossier de Bobo où la gendarmerie a malencontreusement tué un citoyen le prenant pour un trafiquant ; les dossiers de Guénon, de Kaya, etc. Ce sont entre autres dossiers que nous avons dû suivre », rappelle Mme Salamata Sawadogo/Tapsoba.

Au moment de céder les commandes du ministère, elle adresse ses remerciements à l’ensemble des désormais anciens collaborateurs de la chancellerie et des juridictions. Puis, elle souhaite bon retour à Dramane Yaméogo chez lui. « Étant donné que vous foulez un terrain bien connu de vous, nous sommes tous rassurés de la bonne prise en main des préoccupations de la maison Justice », conclut la ministre sortante.

Prenant la parole, Dramane Yaméogo reconnait effectivement revenir dans une maison bien connu. « Je connais pratiquement tout le monde (…). Je salue particulièrement l’action de la ministre sortante. Je voudrais m’appuyer sur son action et sa personnalité pour bâtir une maison de la justice solide », lance-t-il. Lorsqu’on lui demande ses priorités, le nouveau ministre déclare : « je suis venu dans un premier temps pour être à l’écoute de ce qui va être dit. Partant de cela, on pourra trouver une base au profit d’une bonne justice au Burkina Faso ».

La signature des procès-verbaux de passation de charge a mis fin à la cérémonie. Si tôt, le secrétaire général du gouvernement s’en est allé pour présider d’autres passages de témoin entre ministre sortant et entrant.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés