Homme de l’année 2012 du Faso.net : Les internautes plébiscitent Zéphirin Diabré

mardi 8 janvier 2013

La pratique est entrée dans les usages médiatiques et voudrait désormais qu’à la fin du cycle des 365 jours, l’on élise « l’Homme de l’année ». Lefaso.net a voulu expérimenté cela, en mettant à contribution les fasonautes, les internautes du Faso.net. Invités à choisir entre dix personnalités, ils ont majoritairement voté pour Zéphirin Diabré, le président de l’UPC, qui caracole en tête avec 2123 voix ; ce qui représente en termes de pourcentage, 52,14.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Homme de l’année 2012 du Faso.net : Les internautes plébiscitent Zéphirin Diabré

Demander aux internautes de proposer leur homme de l’année ou proposer une liste de personnalités à soumettre au vote ? Entre ces deux options, nous avons préféré la seconde parce qu’elle est techniquement plus facile à gérer. Alors, après un petit sondage au sein de notre rédaction, nous avons retenu une liste de personnalités qui, à notre avis, ont marqué l’année 2012 d’une matière ou d’une autre ; tant par leur dynamisme que par leur volonté de communiquer.

Lancée le 18 décembre, les internautes avaient un peu de deux semaines pour participer à ce scrutin électronique. Et les 4072 votants que nous avons recensés ne se sont pas privés pour exprimer leur choix. Signalons au passage une tentative malveillante de bourrage des urnes avec quelque deux mille (2000) votes qu’un internaute malveillant a essayé de faire attribuer à Soungalo Ouattara ; ce que nous avons détecté, avec pour conséquence la fermeture du vote.

Au dépouillement, c’est Zéphirin Diabré qui est sans conteste l’homme de l’année de nos internautes. Il est suivi de Simon Compaoré, le maire sortant de Ouagadougou avec 576 votes. Arrivent ensuite Saran Sérémé (398 votes), qui a fait une sortie fracassante du CDP. Le nouveau président, Soungalo Ouattara (qui était toujours ministre de la Fonction publique) est en quatrième position avec 320 votes. En cinquième rang arrive ministre des Affaires Etrangères, Djibrill Bassolé, super missi dominici du Président du Faso avec 297 clics.

En six, sept et huitième position, l‘on retrouve dans l’ordre décroissant, Me Barthélémy Kéré le président de la Commission électorale nationale indépendante, CENI, 123 votes, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, 115 votes et François Compaoré le conseiller et frère du président du Faso avec 77 votes.

En queue de peloton, Assimi Kouanda, le ministre et directeur de cabinet du Président du Faso par ailleurs patron du CDP, le parti au pouvoir, et Béatrice Damiba, la présidente du Conseil supérieur de Communication, CSC, se retrouvent respectivement avec 24 et 19 votes pour l’un et l’autre.

Précisons pour finir que s’il y a eu une tentative de fraude, aucune urne n’a été vue en circulation durant les votes. Cependant les candidats qui le souhaitent peuvent toujours intenter des recours auprès de la ‘’commission’’ de validation des résultats (LOL !).

Félicitations également à tous les électeurs internautes de lefaso.net pour avoir participé massivement à vote en ligne.

Sur les raisons des choix de l’un ou de l’autre, internautes à vos commentaires !

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés