Affaire Téma-Bokin : La part de vérité de la sous-section CDP

mercredi 19 décembre 2012

Après la conférence de presse organisée par l’UNIR/PS sur la situation à Téma-Bokin le 15 décembre dernier, la sous-section CDP de la commune a jugé bon de « restituer la vérité ». Elle a de ce fait convié les hommes de médias le 17 décembre 2012 à Ran Hôtel Somkieta de Ouagadougou. Selon les conférenciers, le Congrès pour la démocratie et le progrès a bel et bien remporté les élections dans ladite commune avec 41 sièges de conseillers contre 40 à l’UNIRS/PS. La direction communale du parti au pouvoir estime également qu’il n’y a pas eu affrontements mais plutôt « des attaques ciblées de la part des militants de l’UNIR/PS ». On compte neuf (9) blessés côté CDP. Actuellement, le calme serait revenu.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire Téma-Bokin : La part de vérité de la sous-section CDP

Au niveau de la commune de Téma-Bokin, « la victoire ne semble pas précise dans la tête des gens ». C’est par ces mots que Naaba Sigri de Guipa, directeur communal adjoint de la campagne du CDP de la commune de Téma-Bokin introduit la conférence de presse. La commune compte 40 villages et 77 bureaux de vote y avaient été installés à l’occasion des élections couplées du 02 décembre dernier. A l’issu du scrutin, « dans 23 villages, le CDP et l’UNIR/PS ont partagé les sièges, un chacun. Dans huit villages, c’est l’UNIR/PS qui remporte les deux sièges et dans huit autres villages, c’est le CDP qui prend les deux sièges », soutient le directeur adjoint de la campagne du CDP dans la commune. Egalité parfaite donc sur les 39 villages. Il restait le chef-lieu de la commune rurale, à savoir Téma-Bokin qui a trois sièges. Et, c’est là que la décantation se serait faite. Le parti aurait remporté deux des trois sièges, laissant un à son adversaire. Ce qui qui fait 41 conseillers contre 40 à l’UNIR/PS. C’est le point fait par les conférenciers du jour, chiffres et noms à l’appui.

Le directeur adjoint de la campagne est revenu sur le processus de dépouillement, le transport des enveloppes contenant les procès-verbaux jusqu’à Yako, le chef-lieu de la province du Passoré, ainsi que les personnes qui ont convoyé les enveloppes. A croire Naaba Sigri de Guipa, dans chaque bureau de vote, il y avait deux représentants du parti de l’UNIR/PS. Des cinq personnes ayant transporté les procès-verbaux de Téma-Bokin à Yako (président de la CENI, deux agents des forces de l’ordre, un représentant de l’UNIR/PS et un représentant du RDS), aucun militant du CDP ne faisait partie. « Les enveloppes étaient scellées », précise-t-il.

Quant aux manifestations qui ont lieu à Téma-Bokin après la proclamation des résultats, Naaba Sigri de Guipa refuse de parler d’affrontements. « Il n’y a eu aucune attaque du côté du CDP, aucun mouvement. Nos militants n’ont fait aucune sortie. Il n’y a pas eu d’affrontements à Téma-Bokin comme l’a dit l’UNIR/PS. Il y a eu des attaques ciblées, rien d’autre », déclare-t-il. Parmi ces personnes attaquées, il cite le vice-président de la CECI, deux domiciles privées, le prefet et des militants CDP au chevet des blessés à l’hôpital. Au total, ces « attaques » auraient fait neuf blessés dans les rangs du CDP et « aucun blessé du côté de l’UNIR/PS, c’est du montage », affirme Naaba Sigri.

Des blessés étaient présents à la conférence de presse. Et le parti au pouvoir, section de Téma-Bokin entend saisir la justice pour que le droit soit dit et que les préjudices soient réparés. Qu’à cela ne tienne, le CDP n’entend mettre personne à l’écart dans la gestion de la commune. Mais en attendant, Naaba Sigri de Guipa et ses camarades demandent « au maire de prendre acte des résultats et tirer toutes les conséquences ». Car, « nous pensons que le maire doit être la solution, malheureusement il est le problème actuellement ».

En rappel, c’est l’UNIR/PS qui dirige la mairie de Téma-Bokin depuis 2006. Et, « le CDP n’a jamais boycotté un conseil municipal », soutient le conférencier du jour.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés