INSECURITE ALIMENTAIRE : 23 400 coupons alimentaires distribués à Arbinda et Koutougou

mardi 18 décembre 2012

Au Burkina Faso, plus de deux millions de personnes, particulièrement dans les régions du Sahel, du Nord, du Centre-Nord, du Centre-Ouest, de l’Est et du Centre-Est, ont été touchées par la crise alimentaire consécutive à la pluviométrie insuffisante, de la campagne agricole déficitaire en 2011. A cela, s’est ajoutée la crise malienne qui a drainé plus de 130 000 réfugiés au Burkina Faso, rendant encore plus précaire cette situation alimentaire déjà difficile.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les communes d’Arbinda et de Koutougou dans la Région du sahel ont été identifiées dès avril 2012 par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) comme communes à risques. Ces communes totalisant 99 300 habitants sont proches du Nord du Mali et ont accueilli plus de 16 000 réfugiés Maliens. Ce qui a exercé une pression supplémentaire sur les stocks alimentaires disponibles, contribuant à augmenter les prix des marchés et rendant les denrées de moins en moins accessibles aux ménages les plus pauvres.

La Croix-Rouge Burkinabè (CRBF) avec le soutien de la Croix-Rouge monégasque (CRM) déjà présente dans le Soum pour aider les populations réfugiées, a initié un projet d’Aide Alimentaire d’Urgence pour soulager aussi les populations locales affectées par ces crises et éviter que les difficultés génèrent des tensions entre populations locales et réfugiées.

Ainsi, 1485 ménages parmi les plus vulnérables, dont 1000 à Arbinda et 485 à Koutougou ont été identifiés et ont bénéficié de trois opérations de distribution qui ont été organisées de septembre à octobre 2012. Ce qui leur a permis de faire face à la période de soudure qui, cette année a été particulièrement critique pour les ménages burkinabè.

La Croix-Rouge a pu distribuer 23 400 coupons alimentaires d’une valeur estimée à 87 723 750 F CFA. Les bénéficiaires directs ont été estimés à 15 138 personnes pour des prises en charge en rations alimentaires couvrant 3 mois.

A travers cette intervention dans la province du Soum, la Croix-Rouge a atteint trois objectifs majeurs.

D’une part, elle a pu venir en aide à 1560 ménages leur permettant de faire face à l’insécurité alimentaire comme le témoigne Maïga Aminata « nous avons bénéficié de l’aide au moment où nous en avions le plus besoin. Les prix des céréales étaient très élevés et il était difficile pour nous d’en payer pour nous nourrir. Votre assistance a été la bienvenue. Nous vous remercions d’avoir pensé à nous ». Pour Kéini Aïssatou « je suis satisfaite de l’aide que vous m’avez apporté. Sans cela, il serait difficile pour moi de me nourrir. Nous sommes un ménage de 4 personnes et nous mangions avant une fois par jour. Mais avec votre soutien, je mange maintenant 3 fois par jour. La ration a été suffisante pour le mois et nous vous en remercions ».

D’autre part, l’action de la Croix-Rouge à permis de dynamiser l’économie locale en permettant aux commerçants locaux d’écouler leurs stocks de vivres. En effet, un protocole d’accord a été signé entre la Croix-Rouge Burkinabè et 10 commerçants d’Arbinda et de Koutougou. Ces derniers ont été chargés de mettre à la disposition des bénéficiaires des produits locaux tels que le riz, le petit mil, le sucre, le sel et l’huile. Un coupon d’une valeur de 3750F donnait droit à l’ensemble de ces produits en fonction des besoins. Au regard de la taille, les ménages ont reçu des coupons dont le nombre varie de 3 à 5.

Enfin, l’action de la Croix-Rouge Burkinabè a permis de sensibiliser les populations des communes d’Arbinda et de Koutougou, aux risques d’insécurité alimentaire, afin de les aider à mieux se préparer aux crises alimentaires à venir. Six boîtes à images traitant de sept thèmes à savoir les groupes d’aliments, l’alimentation de la femme enceinte, de la femme allaitante, l’hygiène du cadre de vie, des mains, de l’eau et des aliments ainsi que l’alimentation suffisante variée et équilibrée ont servi de support pour 162 séances de sensibilisation.

Léa Balima

Croix-Rouge Burkinabè

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés