Filo2012 : le livre en fête à Ouagadougou

dimanche 16 décembre 2012

Du 14 au 18 décembre 2012 se déroule dans la capitale burkinabè, la 11e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO). Elle a pour parrain Karim Koné, président de l’Association des banques et établissements financiers du Burkina et pour écrivain invitée d’honneur, Bernadette Sanou/Dao, auteur de plusieurs publications. Exposition-vente, foras vont meubler ces 4 jours de la fête du livre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Filo2012 : le livre en fête à Ouagadougou

Initiée pour promouvoir la lecture au sein de la population, la FILO est aussi l’occasion de rendre hommage aux illustres écrivains du Burkina et d’ailleurs. Consacrée au Pr Jean-Pierre Guingané, homme de Lettres et de Théâtre décédé le 23 janvier 2011, la 11e édition de la FILO a pour thème : « Livre, lecture publique et défis de développement ». Pour le Ministre burkinabè de la Culture et du Tourisme, Baba Hama, le choix du thème ramène à la nécessité de rassembler les conditions à la création d’une industrie du Livre au Burkina Faso. « Le livre, indéniablement, est un facteur de richesse. D’abord au sens économique du terme, par la création d’infrastructures et d’emplois. Le livre, par la lecture, est un facteur de richesse spirituelle, intellectuelle, scientifique. L’acquisition du savoir scientifique, du savoir-faire et du savoir être constitue un outil fort précieux pour la formation de la personnalité d’un individu », a-t-il indiqué.

Parrain de cette édition, Karim Koné n’a pas manqué l’occasion de rappeler l’importance de la lecture dans la vie de la société. « La connaissance et l’information véhiculés par les livres sont des facteurs de plus en plus déterminants pour la création de richesse, la transformation des usages sociaux et le développement humain sous toutes ses formes », a indiqué Karim Koné. Cette importance de la lecture est cependant oubliée par la jeune génération. « Malheureusement, à l’heure du virtuel, et du règne de l’image, la frange la plus jeune de notre population, celle-là même qui incarne l’avenir de notre pays, considère, hélas, la lecture comme un passe-temps obsolète », a-t-il ajouté.

La promotion de la lecture rencontre d’énormes difficultés sur le terrain. Il s’agit notamment du manque de livres et d’infrastructures. Toute chose que le ministère de la Culture et du tourisme entend résoudre en créant un partenariat entre les financiers et les promoteurs de centres de lecture.

Femme de lettres et auteur de plusieurs œuvres littéraires, Bernadette Dao est très connue au Faso. La génération d’une certaine époque a dû apprendre des récitations à l’école primaire qui portaient sa griffe. Elle est l’invitée d’honneur de cette 11e édition. Très marquée par le choix porté sur sa personne, Bernadette Dao n’a pas pu contenir son émotion au moment de son allocution : larmes aux yeux, gorge nouée. Selon elle, « prendre un temps pour lire est le seul secret de la connaissance ». Et il est maintenant temps de démentir et briser l’assertion qui veut que quand on veut cacher quelque chose aux Africains, il faut le mettre dans un livre.

Cette 11e édition enregistre la présence d’une forte délégation ivoirienne conduite par le Ministre ivoirien de la culture et de la francophonie, Maurice K. Bandaman.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés