Elections couplées : 5 jours maximum pour la proclamation des résultats

mercredi 28 novembre 2012

A quelques jours de la tenue des élections couplées du 2 décembre 2012, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a organisé un point de presse ce mardi 27 novembre 2012. L’objectif étant de faire le bilan de l’évolution du processus électoral et la mise en route du dispositif de traitement des documents et des résultats électoraux et leur transmission par liaison VSAT.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Elections couplées : 5 jours maximum pour la proclamation des résultats

De l’opération d’enrôlement biométrique (du 1er juin au 16 août 2012), à la gestion des dossiers de candidature des élections législatives et municipales, la Céni a pu recouper des chiffres caractéristiques. Ainsi, elle a détaché 15 commissaires et 2 490 membres pour les 415 démembrements sur toute l’étendue du territoire. Concernant les listes électorales, le président de la Céni, Me Barthélémy Kéré, a fait état de 4 365 202 inscrits et de 14 698 bureaux de vote.

Les données pour les élections législatives font cas de 74 partis politiques en compétition, qui présentent 6 074 candidats pour les127 sièges à pourvoir. Au niveau des municipales, 81 partis politiques sont en compétition pour 18 584 sièges à pourvoir. Et à J-5, Barthélémy Kéré rassure : « tout se déroule normalement. Actuellement, c’est la formation des membres des bureaux de vote qui se poursuit et le déploiement du matériel électoral en direction des chefs lieu de provinces ».

En outre, selon toujours le président de la Céni, l’institution a achevé l’installation et les tests relatifs à la solution satellitaires consistant à connecter par réseau Very small terminal (VSAT, parabole Ndlr) les 45 chefs lieux de province. Cette méthode permettra de faire fonctionner une plateforme de télécommunications, en vue de la centralisation des résultats des élections sur chacun des sites situés dans les chefs-lieux de province, de leur acheminement par liaison VSAT vers le siège de l’assemblée plénière basée à la Céni, chargée de la validation et de la proclamation des résultats provisoires.

D’après le directeur général de SES Afrique, l’opérateur mondial de satellites, Ibrahima Guimba-Saidou, « cette plateforme facilitera la rapidité et la sécurisation du mode de recueil, compilation, transfert et vérification des données, la sûreté renforcée du processus électoral, la stabilité et la continuité des liaisons entre tous les sites et la disponibilité d’un système de communication de pointe pouvant être réutilisé ou redéployé ». Entièrement financé par l’Etat burkinabè, cette innovation dans le processus électoral a coûté 1,2 milliards de francs CFA.

Aussi, c’est avec assurance que Barthélémy Kéré parle d’un délai de cinq jours maximum pour la proclamation des résultats avec ce système. Il faut ajouter qu’il a fallu environ une semaine aux partenaires de SES, Access Sat, Newtec et Unicom pour fournir les 45 provinces en équipements et fréquences nécessaires. Pour parer à toute éventualité, ces sites disposent, selon M. Guimba-Saidou, d’une autonomie d’électricité de 3 heures en continu, ainsi que des équipements de secours.

Elza Sandrine Sawadogo

Fasozine

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés