Assemblée générale du PDP/PS : « Avec la loi sur le quota, le gouvernement s’est foutu des femmes »

vendredi 23 novembre 2012

Informer et former les responsables de zones (arrondissements) relativement à la conduite de la stratégie de campagne de proximité. C’est à cette fin que le parti de l’espoir a tenu une Assemblée générale à son siège à Ouagadougou, le 22 novembre 2012. L’occasion a également été celle d’échanges autour du thème général : « La gouvernance politique et la gestion de ressources naturelles au Burkina Faso : quelle alternative pour sauver le peuple Burkinabè ? ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assemblée générale du PDP/PS : « Avec la loi sur le quota, le gouvernement s’est foutu des femmes »

Ce thème a été adopté par le parti pour battre sa campagne. Prévue pour démarrer à 15h, c’est finalement à 16h que l’Assemblée générale de ce jour, qui fait suite à trois (03) autres, a débuté avec les responsables de l’arrondissement N°6 de Ouagadougou. Pour Fatoumata Tiendrébéogo/ Naby, Secrétaire nationale à la promotion des femmes au sein du PDP/PS et tête de liste/ Kadiogo du parti pour les législatives, « la campagne de proximité est la meilleure stratégie » dans le cadre de ces élections couplées. Et d’ajouter « le terrain est favorable » aux messages du parti de l’espoir qui « indique le bon chemin » pour « notre bien-être ».

« Le changement », c’est le maître mot de la candidate du PDP/PS. En effet, dira-t-elle, il faut « le changement, un changement qualitatif ». Justifiant sa candidature par son ancienneté et ses compétences en termes de mobilisation au sein du parti, elle estime que la loi sur le quota genre n’est pas à l’avantage de la femme dans notre pays.

Avec cette loi, « le gouvernement s’est foutu des femmes », a martelé Christian Dimboré, Secrétaire administratif du parti et tête de liste/ Kadiogo pour les municipales. Pour lui en effet, la loi sur le quota de 30% doit être appliquée dans les nominations aux postes administratifs.

Tout en invitant de vive voix les responsables de l’arrondissement 6 majoritairement jeunes « à faire identifier le logo du parti sur le bulletin unique », M. Dimboré lance un appel au peuple burkinabè « à faire confiance aux candidats du PDP/PS ».

« Aucune de nos activités depuis le 18 novembre, n’a été couverte par la TNB », déplore le Secrétaire administratif du parti de l’espoir. Et d’indexer le Conseil supérieur de la communication d’être complice de cette situation. « Le CSC ne joue pas son rôle », a-t-il lancé.

Fulbert PARE (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés