Vertus des plantes : Landolphia heudelotii a une peau dure qui renferme une très sucrée pâte filamenteuse

mercredi 21 novembre 2012

Avec un goût acidulé, les fruits mûrs de Landolphia heudelotii sont consommés directement. Mangés frais ou en assaisonnement, les fruits (pulpe) de Landolphia heudelotii permettent de fabriquer des boissons alcoolisées. Réputée pour sa facilité dans la digestion, la pulpe du fruit de la plante renferme des stérols et tri terpènes. Elle a des coumarines, xanthocyanopsies. Selon l’Agence de promotion des produits forestiers non ligneux (APFNL), le Pomponni (Jula) possède des vitamines A, C, K et E et aurait des vertus antidiabétiques et antihypertensives. A cet effet, les racines associées aux feuilles soignent les coliques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vertus des plantes : Landolphia heudelotii a une peau dure qui renferme une très sucrée pâte filamenteuse

Les racines écrasées malaxées avec la pulpe des fruits est un remède contre la fatigue générale. Pour le traitement de la carie dentaire, les tradipraticiens proposent aux patients un composé de rameaux et des feuilles de la plante bouillies. Autrefois largement planté et exploité comme un bon succédant du caoutchouc, le latex de l’arbre entre dans la réparation des chambres à air de vélos, la fixation des pointes de flèches. Le fruit, de couleur noirâtre, entre dans la teinture des cuirs. L’espèce ne se rencontre que dans les régions des Cascades, des Hauts-Bassins, du Sud-Ouest et dans une moindre mesure dans les régions de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Ouest dans les endroits rocailleux.

Arbuste buissonnant formant des touffes plus ou moins denses de 4 à 5 mètres de haut ou lianes à vrilles pouvant atteindre le sommet des grands arbres de 15 mètres de hauteur. La plante est un arbuste ou une tentaculaire liane ligneuse, avec des vrilles. Les fleurs parfumées blanches sont transportées dans des panics à l’extrémité des branches. Le fruit est plus ou moins rond, avec de nombreuses graines noyées dans la pulpe molle. Les fruits sont consommés à la fois à maturité ou presque mûrs. La peau est enlevée à partir du fruit semi-mûr, mais les fruits mûrs sont entièrement consommés.

Antoine AKOANDAMBOU (akoantony@yahoo.fr)

Collaboration APFNL :www.pfnl.gov.bf

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés