Eliminatoires CAN cadette 2013 : Les Etalons champions d’Afrique assurent le minimum à domicile face à la Tunisie (2-1)

lundi 19 novembre 2012

Après avoir étrillé la Namibie en double confrontation dans l’avant dernière phase des éliminatoires de la CAN cadette 2013, les Etalons du Burkina semblent prendre la même option en battant mais difficilement les Aigles cadets de Carthage (Tunisie) par 2 buts à 1 à Ouagadougou le 17 novembre 2012. Cette rencontre jouée à la faveur des matches aller de la dernière étape des qualifications de la CAN des moins de 17 ans au Maroc, consacre l’invincibilité des champions en titre à cette phase qualificative. Mais tout n’est pas joué d’avance puisque les Tunisiens comptent eux aussi jouer la qualification à domicile lors du match retour le 30 novembre prochain.

Réagissez à cet article Réagissez
Eliminatoires CAN cadette 2013 : Les Etalons champions d’Afrique assurent le minimum à domicile face à la Tunisie (2-1)

« Les matches se suivent mais ne se ressemblent pas » c’est sur cette déclaration que le coach Burkinabè Moctar BARRO a reconnu le mérite des Aiglons de Carthage après le match titanesque qu’il ait connu depuis la phase éliminatoire de la CAN cadette. Plus grands et maîtrisant mieux les balles aériennes, les Tunisiens ont emporté la qualité du jeu burkinabè.

Mais l’erreur n’est pas permise pour des Burkinabè champions d’Afrique en titre d’être en marge de la remise en jeu de leur trophée. A la 19e mn déjà sur leurs propres installations, les jeunes Etalons ont tu le modeste public venu les pousser à la victoire, en encaissanr un but par erreur défensive.

Sur un coup franc bien centré sur la tête de Hassan Hazeni HAT au milieu de trois défenseurs, Mahamed KOUDANGOU le portier Burkinabè choisi quand même de sortir et la balle le remplace dans sa cage. Les Tunisiens viennent de faire un triple exploit : ouverture du score, but à l’étranger et meneur des champions d’Afrique.

Les Etalons se ressaisissent en multipliant les offensives sans une bonne finition. A la 40e mn, sur une tête cadrée, Ben Hassane SABPI gobe de justesse la balle de Ismaël KARAMBIRI. Le public pousse les poulains de Moctar BARRO et à la 46e mn, le même KARAMBIRI est irrégulièrement stoppé dans la zone déméritée arabe. L’arbitre Ghanéen, Reginald LATHBRIDGE siffle le pénalty transformé par Hamid DAVOU. L’égalisation est faite et c’est la mi-temps mais le retour serait difficile si le score en restait là.

A la reprise, les Etalons contrôlent mieux le jeu. Il compose dorénavant avec leur milieu qui était quasi inexistant à la première période. Les balles circulent mieux et les joueurs mettent fin aux dégagements à l’aveuglette. A la 54e mn, Ouinteni OUATTARA, bien servi du centre, tire à bout portant dans les perches de Ben Hassane SABPI qui produit la seule claquette de la compétition et écarte le danger.

Les entreprises burkinabè poursuivent leur petit bonhomme de chemin mais le nul plane encore sur la pelouse. Les Arabes tentent de jouer avec le temps. Ils se laissent écroulés ici et là pour négocier le nul. A leur grande stupeur, le métronome de l’équipe locale, Ismaël BANDE de la droite efface deux défenseurs et offre une bonne opportunité à Basseydou OUATTARA dans la surface de réparation qui marque le 2e but de la victoire.

Les Aiglons se réveillent menacent les buts burkinabè toute en frôlant le pire. A la 89e mn, l’incontournable Basseydou OUATTARA frappe sa dernière occasion juste au-dessus de la barre transversale. Les Etalons en qualité de champions d’Afrique ont donc assuré le minimum chez eux en attendant le 30 novembre prochain à Tunis pour le maximum.

Dramane GUENE

RTB

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés