Autant le dire… : Course contre la montre au gouvernement ?

jeudi 15 novembre 2012

La fin de cette année est beaucoup rythmée pour le gouvernement du Premier ministre Luc Adolphe Tiao. Pose d’une première pierre par-là, inauguration par-ci, lancement de travaux de construction de ceci ; don de matériel de cela ; etc. Si bien que visiblement, le Premier ministre et l’ensemble des membres de son équipe sont continuellement sur le terrain. Ce qui montre à souhait que le gouvernement est bien l’exécutif. Il est aux côtés des populations qui veulent bien sentir qu’on est au courant de leurs préoccupations ; à défaut de leur trouver des solutions définitives. Et c’est bien cela le rôle d’une équipe gouvernementale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Est-ce à dire que c’est bien derrière nous cette façon de travailler, il n’y a pas longtemps, qui voulait qu’on s’asseye dans un bureau et qu’on gère tout ? En tout cas, les Burkinabè l’auront compris que véritablement, plus rien ne devrait être comme avant. Il est fort probable que du côté de l’opposition, on assimile cela à une campagne électorale déguisée au compte du parti au pouvoir ? Ce qui pourrait être bien compris comme cela. Seulement, fallait-il que l’activité gouvernementale s’arrête parce que nous sommes en période de pré-campagne ? Une question bien discutable. En effet, faut-il ranger dans les tiroirs les actions gouvernementales en faveur des populations en attendant la fin des élections pour les ressortir ?

La démocratie a ses exigences, mais il est évident que si nous voulons qu’elle réponde davantage à nos attentes, qu’on l’adapte à notre contexte. Le Burkina Faso a des exigences de développement. Pays enclavé et fortement en retard de développement, tout temps perdu pour le réaliser sera difficile à rattraper. Et cela est d’autant plus vrai que les fonds des bailleurs de fonds ne savent pas attendre.

Blaise Compaoré a été élu en novembre 2010 sur la base d’un programme de développement. Il a cinq ans seulement pour le réaliser et rendre compte aux Burkinabè. Qui l’ont élu ou non. Fallait-il qu’il suspende son programme parce que le pays va organiser des élections législatives et municipales couplées et que toute activité dans ce sens pourrait être comprise comme un soutien au parti au pouvoir ? Il me semble qu’il n’est pas interdit à toute autre formation politique, quel que soit son bord, d’organiser en cette période des manifestations, des cérémonies de dons, des matchs de football ou des poses de première pierre d’une infrastructure qu’elle aurait négociée et obtenue.

Si tel n’est pas le cas, on pourrait bien faire l’économie de ce débat inutile qui veut que les membres du gouvernement, candidats à la députation ou à un poste de conseiller municipal, n’organisent pas ou ne patronnent pas des activités pendant la période de pré-campagne. Certains sont allés plus en demandant tout simplement que tous ceux qui sont dans cette situation quittent le gouvernement. En oubliant que cela pourrait bien contribuer à retarder fortement certains dossiers importants qui ne savent pas attendre. D’ailleurs, ils ne sont pas à envier en ce moment, certains membres du gouvernement qui doivent concilier toutes ces activités en tant que membre du gouvernement, mais également en tant que Burkinabè tout court, candidat à un mandat électif.

Ce qui pourrait être désagréable, c’est quand des membres du gouvernement utilisent les moyens de l’Etat pour leur propre compte. Autrement dit, se servir de ses responsabilités de ministre et des avantages qui y sont liés pour battre campagne. Et même en période de pré-campagne. L’équipe de Luc Adolphe Tiao semble bien au courant pour ne pas prêter le flanc. Après la pré-campagne, la vraie campagne débute samedi prochain seulement. A bientôt.

Dabaoué Audrianne KANI

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés