Point de vue : Leçon électorale made in USA

jeudi 15 novembre 2012

Le 6 novembre dernier, les américains avaient à nouveau rendez-vous avec les urnes. Quatre ans après sa victoire historique, Barack Obama remettait son mandat en jeu.
Jusqu’au bout, démocrate et républicain auront rivalisé d’ardeur pour convaincre l’électorat. Chaque camp était bien évidemment convaincu de l’emporter. Ce qui est tout à fait normal. L’important ce n’est pas seulement de participer, mais de chercher à (bien) gagner.
L’enjeu était de taille : reconduire le sortant à la Maison Blanche (généralement cette tendance est toujours respectée) ou donner sa chance à son challenger.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
                                                      Point de vue : Leçon électorale made in USA

Inutile de dire que cette élection comme toutes les autres avant elle a été suivie dans le monde entier avec une attention particulière.
Car après tout, il s’agit bien de la première puissance mondiale. Par conséquent, tout ce qui la concerne regarde nécessairement le reste du monde.

A l’heure d’une interdépendance politique et économique entre les Etats, l’on peut aisément comprendre que la présidentielle américaine constitue un moment important de ce qu’il est convenu d’appeler la gouvernance mondiale.

Mais au-delà des résultats, mon avis est que l’Amérique vient encore une fois de donner une belle leçon de démocratie au reste du monde.
Le perdant, Mitt Romney, a reconnu sa défaite et a appelé le vainqueur, Barack Obama, pour le féliciter de sa victoire et lui souhaiter bonne chance.

Sur le continent africain, on aimerait que les choses se passent ainsi : sans contestations majeures, sans remise en cause, sans guerre. Bref, on aimerait bien avoir des élections ‘’propres’’.
On ne voudrait plus voir ces commissions électorales façon façon, taillées sur pièce et contestées jusque dans les isoloirs.
On n’aimerait plus voir ces images de soldat fuyant avec des urnes bourrées de bulletins.

On ne voudrait plus voir les règles du jeu, les constitutions, tripatouillées et mutilées.

God bless Africa !

Ju’l So

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés