Assemblée nationale : Ouverture de la dernière session de la législature

COMMUNIQUE DE PRESSE

mardi 25 septembre 2012

Ce lundi 24 septembre, une délégation de parlementaires de la République Démocratique du Congo, conduite par le rapporteur de l’Assemblée de ce pays, Norbert Eguma EZADRI, a foulé le sol burkinabè. Ces députés faut-il le rappeler, ont été devancés par leurs homologues ivoiriens arrivés à Ouagadougou depuis vendredi dernier. C’est le président de l’Assemblée nationale de la Côte-d’Ivoire, Guillaume Kigbafori SORO qui est à la tête de cette délégation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assemblée nationale : Ouverture de la dernière session de la législature

Ces hôtes vont rehausser de leur présence, la cérémonie d’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2012 prévue se dérouler le mercredi 26 septembre à 16 h 00 à l’hémicycle. En plus du discours d’ouverture du président de l’Assemblée nationale Roch Marc Christian KABORE, les députés et leurs invités auront droit aux messages d’amitié et de fraternité des deux chefs de délégation.

Cette session budgétaire, la dernière de la quatrième législature, inscrit dans son ordre du jour l’examen d’une vingtaine de projets de lois, qui portent entre autres sur l’amélioration génétique du cheptel au Burkina Faso, la création d’un fonds séquestre dans le cadre des conflits du travail, le statut du personnel du corps des Greffiers, la Convention Générale A/C.1/1/03 relative à la reconnaissance et à l’équivalence des diplômes, grades, certificats et autres titres dans les Etats membres de la CEDEAO, la réglementation générale du sous-secteur de l’électricité, le statut des anciens Présidents du Parlement et des anciens chefs de gouvernement. Le point d’orgue de cette session sera l’examen de la loi de finances pour l’exécution du budget de l’Etat, gestion 2013.

L’ouverture de cette deuxième session budgétaire se situe dans un contexte particulier, lié aux élections législatives et municipales de décembre 2012. En cette veille de la fin de la législature, il est donc capital d’avoir à l’esprit que les députés de la IVè législature de la IVè République ont rendu d’importants services à notre nation dans l’accomplissement des missions constitutionnelles de l’Assemblée nationale.

Direction de la communication et des relations publiques/
Assemblée nationale

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés