Forces armées : Un an après sa nomination, le Gal Honoré Traoré s’adresse à la haute hiérarchie militaire du Burkina

samedi 21 avril 2012

Le 19 avril 2011, le Général Nabéré Honoré Traoré prenait service à la tête de l’Etat-Major Général des Armées du Burkina. Nommé le 15 avril 2011 par SEM Blaise Compaoré, Président du Faso, Chef suprême des Armées du Burkina, c’est le 16 avril 2011 qu’il a été élevé au rang de Général de Brigade.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

19 avril 2011-19 avril 2012, cela fait exactement un an, soit 366 jours.
En ce premier anniversaire de son commandement, Nabéré Honoré Traoré, officier discret et efficace, a préféré le célébrer à sa manière avec ses frères d’armes, à travers une adresse à leur intention. En d’autres termes, le Général Nabéré Honoré Traoré a choisi d’adresser un message à la haute hiérarchie militaire (Chefs d’état-major d’armée, Conseillers, Chefs de division, Directeurs centraux, Commandants de Région, Chefs de corps, etc.), message dans lequel, il leur explique comment il appréhende le Commandement que lui a confié le Chef suprême des Armées, partager avec eux sa vision pour les Forces Armées Nationales et fixer ses priorités qui sont désormais les leurs.

Nabéré Honoré Traoré a expliqué sa juste compréhension de l’exercice effectif du commandement à travers la pratique de la collégialité dans les décisions, la concertation pour l’examen des problèmes qui se posent à tous, l’impartialité dans le jugement, l’appréciation et la valorisation de la compétence comme facteur premier de la culture de l’excellence, le souci du facteur humain comme mesure de l’intérêt porté aux subordonnés, le respect du bien public au moyen de l’entretien des matériels et équipements, l’amélioration des conditions de vie et de travail et la mise en valeur des ressources humaines militaires.

Enfin, le CEMGA, Nabéré Honoré Traoré a donné sa vision qui doit servir de bréviaire à chaque responsable dans la chaine de commandement. Cette vision s’articule autour de cinq points cardinaux :
-  Faire de notre armée, une armée garante de la sécurité et de la défense du territoire national ;
-  disposer d’une armée professionnelle et performante ;
-  renouer et renforcer les liens Armée-Nation ;
-  faire rayonner notre armée par l’excellence ;
-  créer des cadres de concertation ou de dialogue au sein de nos forces armées.

Telles sont les tâches prioritaires auxquelles l’Etat-major général des Armées et la haute hiérarchie militaire entendent relever avec brio.

K. S,
Collaborateur

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés