Secret de Polich’ : Le Burkina Faso a-t-il supprimé son ministère de la défense ?

mardi 20 mars 2012

Le Président du Faso, Blaise Compaoré et son premier ministre Luc Adolphe Tiao ont procédé à un léger remaniement le 23 février dernier. Ce remaniement a été initié pour limoger le ministre de la Justice et de la promotion des droits humains Jérôme Traoré qui s’est rendu coupable de pratiques moyenâgeuses sur un jeune mécanicien. Il a été remplacé dans la foulée par Mme Salamata Sawadogo qui détient désormais le portefeuille de la Justice. Mais la composition du nouveau gouvernement comporte un fait insolite : l’absence d’un ministère de la défense. En effet, la liste nominative des membres du gouvernement ne mentionne nulle part l’existence de ce maroquin qui était pourtant détenu depuis le 18 avril 2011 par le président Blaise Compaoré himself. Qu’est-ce qui peut donc expliquer cela ?

Réagissez à cet article Réagissez

Serait-ce une simple suppression de ce ministère stratégique ? Serait-ce une simple omission par négligence des signataires du décret ? En tous les cas, si les choses restaient en l’état, sans un décret additif portant composition du gouvernement, on sera fondé de croire que le Burkina Faso s’est passé de son ministère de la Défense. Et les raisons de ce choix doivent être portées à la connaissance du public. En attendant, on retiendra qu’en voulant limoger Jérôme, le ministre de la défense et des anciens combattants est aussi passé à la trappe !!!

MUTATIONS N. 7 de mars 2012, Mensuel burkinabé paraissant chaque 1er du mois (contact : Mutations.bf@gmail.com)

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés