Fondation Charles Dufour :On a commémoré la Journée du refus de la misère

mardi 19 octobre 2004

La Fondation Charles Dufour a commémoré dimanche 17 octobre 2004, la Journée du refus de la misère. Des ballets, du théâtre, de l’animation musicale étaient les points saillants du programme de la manifestation.

Réagissez à cet article Réagissez

La Fondation Charles Dufour est une association chargée de l’encadrement des enfants orphelins et abandonnés. Elle a vu le jour le 2 avril 1992. Et depuis cette date jusqu’à nos jours, la Fondation a encadré 113 enfants dans le quartier Kalgondin (secteur 14 de Ouagadougou).

Les premiers enfants sont devenus aujourd’hui des couturiers, des électriciens, des instituteurs etc. "Il y a eu des départs. Nous avons eu des difficultés au début parce que nous n’avons pas préparé la sortie de ceux qui ont déserté", a dit Hadama Yaméogo, président de la Fondation Charles Dufour.

La commémoration, cette année, de la Journée du refus de la misère est encore une occasion pour la Fondation Charles Dufour de réaffirmer sa ferme volonté à lutter de toutes ses forces, contre la misère, la faim, la pauvreté et tous les effets liés à ces fléaux.

Au cours de son intervention, Roger Barry , membre de la Fondation, a fait savoir qu’elle a eu quelques problèmes de gestion et d’organisation. "Pour parer à ces petites lacunes, nous avons fait appel à des personnes expérimentées pour nous aider dans l’organisation, la gestion et le suivi scolaire et hygiénique de nos protégés", a-t-il ajouté.

Présentement, la Fondation encadre 44 enfants en pensionnat et 8 enfants dans des familles d’accueil.

Pour l’année scolaire 2003-2004 , le taux de réussite a été de 85%.

"A nos amis et partenaires, je prie aussi Dieu pour qu’ils continuent à nous soutenir dans nos projets pour un meilleur encadrement des orphelins et enfants démunis de la Fondation Charles Dufour", a lancé Roger Barry.

Les enfants de la Fondation ont régalé le public de leur talent de jeunes artistes qui a émerveillé les spectateurs.

Le théâtre en mooré de ces jeunes a montré qu’il y a des futurs comédiens à la Fondation.

La cérémonie s’est achevée par la remise de récompenses aux sportifs et un repas aux enfants et aux invités.

Fernand KOUDA
Sidwaya

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire


Votre nom (ou pseudonyme) :
Votre adresse email :

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés