Médias : Lefaso.net fait chevalier de l’Ordre du mérite des Arts, des Lettres et de la Communication

vendredi 23 décembre 2011

L’heure est à la moisson. Ils étaient cinq professionnels des médias à recevoir la médaille de chevalier de l’ordre du mérite des arts, lettres et communication des mains de la présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) au siège de l’institution le jeudi 22 décembre 2011. Ils rejoignent ainsi six autres personnes proposées à la décoration par le CSC et qui avaient reçu leur distinction à la présidence du Faso le 10 décembre dernier. Lefaso.net fait partie des lauréats.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ainsi donc, l’ensemble des personnes proposées à la décoration par le conseil supérieur de la communication sont tous entrées en possession de leur médaille. Six d’entre eux avaient déjà reçu leur distinction à la présidence du Faso le 10 décembre dernier. Représentants du CSC, de Canal Viim Koèga, Nemaro FM de Kassou, Reporters du Faso, Lefaso.net, étaient les lauréats du jour. Ils ont tous été faits chevalier de l’Ordre du mérite des Arts, des Lettres et de la Communication avec agrafe radio-télévision-presse écrite. « Je suis très content de cette décoration parce que c’est une manière de reconnaître nos efforts. Ce n’est pas pour dire que nous travaillons plus que les autres mais c’est une façon de nous pousser à aller plus loin dans notre activité », affirme Abdoul Wahab Diasso, récipiendaire, représentant de la radio Némaro de Kassou.

Les heureux récipiendaires du CSCAssurez-vous, ce n’était pas les seuls méritants, mais il fallait « « sélectionner parce qu’on nous donne un quota des médailles à remettre », souligne Béatrice Damiba. « Nous souhaitons que ces distinctions, qui sont de nature à stimuler davantage les gens dans leur travail, puissent être distribuées autant que possible à ceux qui le méritent », a poursuivi la patronne de l’organe de régulation des médias burkinabè.

Bientôt une agrafe « Presse en ligne » ?

Le travail qualitatif des médias traditionnels (radio, télévision, presse écrite) a été apprécié tout comme le dynamisme des associations professionnelles à travers la distinction de Reporters du Faso. Pour la première fois, la presse en ligne n’a pas été oubliée. Lefaso.net a ainsi reçu la médaille de chevalier de l’Ordre du mérite des Arts, des lettres et de la Communication mais avec agrafe « Radio, Télévision et Presse » en ligne.

« Je voudrais remercier la présidente du CSC pour avoir eu cette attention. J’en suis d’autant plus fière qu’en tant que journaliste et ancienne diplomate, elle est bien au fait des motivations qui ont conduit à la création du Faso.net », soutient le promoteur du portail, Dr Cyriaque Paré. Il s’agissait de donner plus de visibilité et d’accessibilité à l’information sur le Burkina par le biais des TIC. « Le concept de portail qui est développé sur Lefaso.net permet de créer un espace par lequel on peut retrouver la production des médias et aussi on peut avoir de l’information régulièrement miss à jour et vérifiée. Lefaso.net c’est aussi une perspective universitaire en tant que laboratoire qui permet d’étudier l’évolution des nouveaux médias, d’embrasser des problématiques qui y sont liées, de retenir les bonnes pratiques, parfois de les implémenter, et de donner en exemple si possible aux autres médias du Burkina. Par exemple, sur la question du modèle économique des médias en ligne, Lefaso.net a adopté le modèle Google, c’est-à-dire gratuité du contenu contre la publicité, et cela avec plus ou moins de bonheur puisque actuellement, une équipe d’une dizaine de personnes y travaillent et la plupart en tirent la principale source de leurs revenus », ajoute-t-il.

Après une telle reconnaissance par l’instance de régulation, le promoteur du portail qui a dédié cette décoration à l’ensemble des médias burkinabè en ligne, a souhaité que cette catégorie des médias soit prise en compte dans l’agrafe de la décoration actuellement intitulée « Radio, Télévision et Presse écrite » ; une proposition dont la présidente du CSC a reconnu la justesse. Et après une telle reconnaissance, on pourra s’attendre légitimement à l’ouverture de la subvention de l’Etat aux médias…

Quelques collaborateurs du Faso.netEn octobre 2011, lefaso.net a célébré dans la sobriété ses huit ans, avec au compteur plus de vingt-deux (22 000) abonnés à sa newsletter quotidienne et quelque quarante mille visiteurs en moyenne par jour sur ses pages. Presque l’âge de la maturité si l’on s’en tient aux distinctions engrangées au cours de l’année (Faso IT Awards, deux trophées à la Semaine Nationale de l’Internet (SNI), un prix Galian, et enfin, chevalier de l’Ordre du mérite). Des distinctions qui ouvrent de bonnes perspectives pour la consolidation de la professionnalisation du portail qui a entrepris d’étoffer son équipe et de développer des sous-portails thématiques axés sur les médias et les TIC (www.faso-tic.net), sur le tourisme (http://tourisme.lefaso.net) et sur la vie des gens du Burkina (http://fasorama.lefaso.net).

Moussa Diallo
Faso-tic.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés