Relations diplomatiques Burkina Faso – Etats-Unis : Les adieux de l’ambassadeur Yonli à ses hôtes

vendredi 9 septembre 2011

En fin de mission aux Etats-Unis d’Amérique où il assumait depuis le 22 janvier 2008, les fonctions d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso près ce pays, Paramanga Ernest Yonli, a regagné le 31 août 2011 son Burkina natal.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Avant de quitter les Etats-Unis, l’ambassadeur Yonli a saisi les derniers jours du mois d’août qui ont précédé son départ pour faire ses adieux aux autorités du pays d’accueil.

Dans ce sens, plusieurs cérémonies d’au revoir ont été organisées à son honneur à commencer par le gouvernement américain. C’était le lundi 30 août 2011, au Département d’Etat. Une forte délégation a accompagné l’ambassadeur Yonli pour la circonstance. Au nombre de la délégation, on comptait plusieurs ambassadeurs des pays voisins du Burkina, du personnel de l’ambassade à Washington et des membres de l’Association des Burkinabè vivant dans la région de Washington (ABURWA).

Au cours de cette cérémonie, le secrétaire d’Etat, empêché, a fait livrer un message par la directrice du protocole du Département d’Etat qui a mis en exergue l’excellence des relations de coopération entre le Burkina Faso et les Etats-Unis, particulièrement l’élan particulier donné à l’étape actuelle de cette coopération entre les deux pays par l’ambassadeur Yonli. Pour toutes ces raisons, le Secrétaire d’Etat lui a adressé les félicitations du gouvernement et du peuple américains et réaffirmer la volonté des Etats-Unis de voir se raffermir davantage les liens de coopération entre les deux pays.

A son tour, l’ambassadeur Yonli, a saisi l’occasion pour adresser ses remerciements au gouvernement et au peuple américains ainsi que sa reconnaissance pour l’appui dont il a bénéficié dans l’exécution de sa mission aux Etats-Unis. Il n’a pas manqué de relever quelques actions réalisées dans l’intérêt des deux pays et des peuples sous son mandat comme la visite du président du Faso les 14, 15 et 16 juillet 2008 aux Etats-Unis, marquée par la signature des accords du Millenium Challenge Corporation pour un montant financier à notre pays estimé à 481 millions de dollars.

A la suite de cette cérémonie au Département d’Etat, l’ambassadeur du Burkina en fin de séjour aux Etats-Unis, a aussi dit ses adieux au groupe des ambassadeurs des pays membres de la CEDEAO.

Enfin, il faut retenir les cérémonies d’au revoir du personnel de l’Ambassade et celle de l’Association des Burkinabè vivant dans la région de Washington où la tristesse se le disputait à l’émotion. A Howard University où l’ambassadeur s’est rendu, le samedi, en dépit de l’arrivée attendue pour 20 heures de l’Ouragan dans la région de Washington, le président de l’Association des Burkinabè vivant dans la région de Washington (ABURWA), Guy Lingani, tout ému lui a indiqué : « A l’annonce de votre départ, nombreux sont ceux qui ont demandé s’il y avait des voies pour faire infléchir la décision. Nous avons besoin de vous aussi ici et vous êtes là aux Etats-Unis que depuis seulement 2008… » En se ravisant tout de même : « Puisque nous devons faire contre mauvaise fortune, bon cœur, nous vous présentons nos vives félicitations et grand succès dans vos futures fonctions ».

Du côté du personnel de l’ambassade, le Premier conseiller, Pascal Batjobo a, dans son discours, indiqué à l’ambassadeur Yonli que la présence de tout le personnel accompagné des membres de leur famille, traduisait l’estime portée à sa personne et rendait aussi hommage au succès avec lequel il a conduit, en trois ans et demi, sa mission aux Etats-Unis. Au personnel de l’ambassade et aux membres de l’Association, l’ambassadeur Yonli a su trouver les mots justes pour apaiser les émotions des uns et des autres. Mais surtout il a saisi l’occasion pour adresser ses remerciements pour les appuis multiformes dont son épouse, lui et ses enfants ont bénéficié de chacun, tout au long de leur séjour aux Etats-Unis. Il leur a demandé de réserver le même soutien dont il a bénéficié au nouvel ambassadeur, Seydou Bouda, qui est arrivé le jeudi 1er septembre à Washington et, devrait présenter, le 9 du même mois, ses lettres de créance au Président américain.

Pierre WAONGO, Service de Presse
Ambassade du Burkina Faso
Washington, D.C.

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés