Situation à la SN-SOSUCO : Enfin un protocole d’accord entre les travailleurs et la direction générale

jeudi 23 juin 2011

La direction générale de la Société nouvelle-Société sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO) et les travailleurs de cette entreprise ont signé, hier mercredi 22 juin 2011 à Ouagadougou, un protocole d’accord. La signature intervient après trois jours (lundi 20 au mercredi 22 juin) de discussions entre les deux parties. Le gouvernement burkinabè a joué le rôle de facilitateur pendant les négociations.

Réagissez à cet article Réagissez

« Le protocole qui vient d’être signé met fin définitivement à la crise que traverse la SN-SOSUCO depuis plusieurs mois », s’est réjoui le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Arthur Kafando. Pour lui, avec ce protocole, c’est la sérénité et la paix qui sont revenues pour permettre la reprise des activités au sein de la Société nouvelle-Société sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO).

A l’issue des négociations, la direction générale de la SN-SOSUCO et les travailleurs de la société ont convenu sur quatre points essentiels. D’abord, le respect des textes. A ce niveau, la direction générale s’engage au retour du statut du personnel de 1997 jusqu’à l’adoption d’un nouvel outil de gestion des relations de travail au sein de l’entreprise conformément à la procédure en la matière, sous l’égide du Comité de médiation. Les parties ont convenu que le traitement de cette préoccupation incombe à l’Etat.

Le deuxième point d’accord porte sur la levée des mesures répressives et le respect de la liberté syndicale. Les parties ont convenu de mettre en place un cadre de communication, d’engager la procédure de renouvellement du mandat des délégués du personnel conformément aux textes en vigueur. L’administration du travail devra se mettre à la disposition des parties pour leur donner l’accompagnement nécessaire.

Quant au troisième point, il est relatif à l’arrêt du plan de compression du personnel déguisé en départs « volontaires » et la réhabilitation des travailleurs qui en ont été victimes. Pour la réhabilitation des travailleurs qui en seraient victimes, les parties ont convenu d’examiner au cas par cas, toutes les situations présentées avec l’assistance des services de l’administration du travail. En ce qui concerne les départs volontaires à venir, les parties ont convenu que les travailleurs concernés pourront, s’ils le souhaitent, se faire assister par les délégués syndicaux.

Enfin, le quatrième point d’accord porte sur la suppression pure et simple de la sous-traitance. La direction générale de la SN-SOSUCO a indiqué que les emplois et les acquis des travailleurs permanents ne sont pas menacés par la sous-traitance. En tout état de cause, elle s’engage à résoudre les problèmes qui seraient liés au redéploiement consécutifs à la sous-traitance et à user de son influence pour inciter les sous-traitants à se conformer aux textes en vigueur.

Des questions diverses ont été également évoquées lors des concertations. Il s’agit, premièrement, de la reprise des activités. Les parties marquent leur accord pour la reprise immédiate et sereine du travail au sein de la société. Ensuite, suite au déblayage des travailleurs du 6 au 10 juin 2011, le mouvement syndical a présenté ses excuses à la direction générale qui a pris l’engagement de ne pas prendre de sanctions à l’égard des responsables syndicaux. Les deux parties ont convenu du maintien des plaintes déposées pour s’en remettre aux décisions de la justice.

En ce qui concerne les centrales syndicales, elles s’engagent à effectuer une mission de sensibilisation à Banfora entre les responsables syndicaux ,les délégués du personnel et les travailleurs à la base. L’objectif étant de sensibiliser les uns et les autres sur leurs missions et rôle respectifs pour un apaisement du climat social au sein de la SN-SOSUCO.

Alban KINI (alban_kini@yahoo.fr) et Kafouniba Christien SOME

Sidwaya

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés