Burkina Faso – Etats-Unis : Un cocktail pour célébrer l’amitié

mercredi 2 mars 2011

Le Corps de la Paix américain a fêté hier 1er mars 2011, ses 50 ans. A cette occasion, la directrice nationale de l’institution, Shannon Meehan, en partenariat avec le maire Simon Compaoré, a organisé hier soir au jardin de l’hôtel de ville de Ouagadougou, un sympathique cocktail en l’honneur des partenaires. C’était en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, Thomas Dougherty et de nombreuses personnalités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

L’initiative s’inscrit également dans le cadre de la visite au Burkina du président de l’association des amis du Burkina aux USA, Mike Lavoie, qui séjourne dans le pays depuis le 4 février dernier.
Il a surtout été question au cours de la soirée, qui a réuni des centaines de personnes, de l’amitié américano-burkinabè à travers notamment les volontaires du Corps de la Paix américain. A coup de formules ou de témoignages saisissants, les différents orateurs ont axé leurs interventions sur les avantages des échanges entre Américains et Burkinabè.

Citant l’ex-président américain Bill Clinton, l’ambassadeur Dougherty a indiqué « Quand le président Kennedy a créé le Corps de la paix 1961, il y voyait comme un investissement dans notre propre avenir, dans un monde de plus en plus interdépendant. Et la présence en grand nombre de personnes à cette cérémonie ce soir témoigne de la réussite du Corps de la paix et du Burkina Faso ».

Pour le maire Simon Compaoré, qui en a profité pour s’exercer en anglais (il a livré son discours en langue anglaise) « Les actions sont plus parlantes que les mots », invoquant la contribution des Américains au développement du pays.

Pour sa part, Mike Lavoie, président de l’association des amis du Burkina aux USA, dira que c’est l’amitié qui l’a amené au Burkina. Il ajoute : « Je suis très touché de l’amitié que je trouve exceptionnelle au Burkina Faso(…) Je suis un ami du Burkina depuis 36 ans. Il a en effet été volontaire du Corps de la paix de 1975 à 1977. Et de conclure de fort belle manière son allocution avec cette pensée en mooré « Duniya faa patar zemstaab yé, la tond tarame ». Autrement dit « Tout le monde n’a pas l’amitié, mais nous, nous l’avons ».
Quant à Shannon Meehan, directrice du Corps de la paix américain au Burkina, a souligné ceci :

« Nos aînés du Corps de la Paix nous ont enseigné des valeurs d’engagement et de passion pour bâtir une amitié forte entre les peuples burkinabè et américain ».
Après les discours ponctués par moment de musique de l’orchestre municipal, les invités ont levé les verres, suite à la coupure du gâteau du cinquantenaire de l’institution yankee.

Les participants au présent cocktail étaient venus de diverses structures et organisations. Il s’agit notamment des ministères en charge de la santé ; de l’enseignement secondaire et supérieur ; de l’enseignement de base ; de la Jeunesse et l’Emploi ; du Commerce, de la Promotion de l’Initiative privée et de l’Artisanat ; des représentations diplomatiques ; de la société civile ; des mairies d’arrondissements, etc.

Bref, une communion entre acteurs de différents horizons partageant plus ou moins la même vision de l’amitié entre les peuples : celle au service du développement.
La présente cérémonie marque en fait le démarrage de la célébration du 50e anniversaire du Corps de la paix. D’autres événements sont en vue.

Grégoire B. BAZIE
Ph. B. PARE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés