Toussaint Natama (ancien joueur de l’EFO) : « Je veux comprendre mon dossier médical »

vendredi 11 juin 2010

Blessé en 2004 lors d’un match de préparation contre le Syli national de Guinée en France avec les Etalons du Burkina, Toussaint Natama se sent aujourd’hui délaissé. Selon lui, c’était avant le déplacement de l’équipe en Tunisie pour la CAN et il avait eu une hémiplégie du côté gauche qui a entraîné une paralysie. A Marseille où il avait été évacué, il était dans le coma pendant deux semaines. Aujourd’hui, dit-il, ça va mieux mais l’assurance ne l’a toujours pas dédommagé et il cherche à comprendre.

Réagissez à cet article Réagissez

C’est dans l’après-midi du mardi 8 juin 2010 que Toussaint Natama est venu à notre Rédaction pour nous raconter ses problèmes. Ancien joueur de l’EFO, il avait réussi à décrocher un contrat à l’Ittihad d’Alexandrie en Egypte avant de se retrouver en Belgique où il évoluait avec Westerlo en D1. Comme d’autres joueurs, il avait été sélectionné par l’entraîneur Jean-Paul Rabier pour la CAN 2004 en Tunisie. Malheureusement, il n’avait pu prendre part à cette campagne pour cause de blessure lors d’un match amical contre la Guinée. Toutefois, il était de l’expédition tunisienne et c’est au retour au pays qu’il faisait une rééducation à la clinique du sport que dirige l’ex-médecin des Etalons, le colonel Seydou Koné.

Après deux semaines d’exercices, Natama explique que le kiné l’a informé qu’on ne payait plus les frais de ses soins et qu’il ne pouvait plus continuer de le traiter. Selon lui, Koné lui a fait savoir que c’est la Fédération qui s’occupait de ses séances. C’est après qu’il a appris qu’avant le départ de l’équipe à Tunis, une compagnie d’assurance de la place prenait en charge tous les joueurs si un problème arrivait. Etant blessé, il a entrepris des démarches dans ce sens et cette compagnie en question lui a signifié que le dossier est au niveau de la Fédération et que ce n’est pas à lui de s’en occuper.

Natama poursuit qu’il s’en est ouvert à la structure fédérale qui l’a rassuré que son dossier sera bien suivi. Et par la suite, le président Seydou Diakité lui venait en aide et il était plein d’attention pour lui. Entre-temps, il est retourné en Belgique où son club l’a envoyé dans un centre de rééducation mais il n’a pu rependre jusqu’à la fin de la saison. Son club qui continuait de lui verser son salaire a fini par mettre fin à son contrat. C’était à la fin de l’année 2005. Revenu au Burkina, il a relancé la Fédération sur sa situation mais il n’a pas eu gain de cause.

« Il y a eu des moments où j’étais en difficulté et le président Diakité m’a toujours soutenu et je pense que c’était à titre personnel », dit-il. Selon Natama, il n’a jamais vu un papier concernant la blessure qu’il avait contractée pendant le stage de préparation. Aujourd’hui, il veut savoir si l’assurance a payé son argent et dans le cas contraire, cela lui permettra de poursuivre lui-même son dossier médical. « Je ne suis pas venu vers vous pour incriminer qui que ce soit mais pour qu’on se penche sur mon cas », précise Natama.

A la question de savoir s’il n’a pas entrepris des démarches au niveau du ministère des Sports et des Loisirs, il a répondu que des joueurs qui avaient participé à la CAN 2010 en Angola ont expliqué son problème au ministre Jean-Pierre Palm. Mais celui-ci a chargé le directeur général des Sports (DGS), Alexandre Yougbaré, de le rencontrer. Ce qui a été fait et il devait après revoir le ministre. Une demande d’audience a même été introduite auprès de son secrétariat il y a cinq mois, mais il n’a jamais rencontré Palm. Natama affirme que sa carrière s’est arrêtée il y a 6 ans et au vu de ce qui se passe, il est tout simplement délaissé.

Justin Daboné

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés