<I>Confidences du week-end</I> : Luc Adolphe Tiao à l’ambassade du Burkina en France

lundi 5 mai 2008

Ca y est. Ce qui n’était que supputations est devenu réalité. Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Luc Adolphe Tiao, est depuis le vendredi 2 mai dernier, le nouvel ambassadeur du Burkina en république française. L’annonce du Conseil des ministres vient donc confirmer que Luc Adolphe Tiao avait entrepris en fait des tournées d’adieu dans les médias.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Avant de s’envoler pour la France, il aura un dernier rendez-vous avec ses confrères, notamment à l’occasion des Galian le 9 mai prochain où il sera le parrain de cette cérémonie de récompenses.


Construction de l’échangeur de l’Ouest : les riverains interpellent le ministre des Infrastructuctures

La construction de l’échangeur de l’Ouest sur la route de Bobo ne se fera pas sans désagréments. Dans la lettre ci-dessous, les riverains interpellent le ministre des Infrastructures et du Désenclavement sur cet aspect .

"Nous avons l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance, la prise en compte de nos préoccupations évoquées à travers plusieurs assemblées générales avec le maire de Baskuy et certains de vos représentants.

En effet, s’il est vrai que les travaux de l’échangeur contribuent à la fluidité du trafic, il n’en demeure pas moins que sa réalisation va engendrer de nombreux désagréments pour les riverains. De nombreuses familles qui vivent des activités menées aux abords se verraient subitement sevrées de leurs uniques sources de revenu dans un environnement marqué par la cherté de la vie.

Vous conviendrez avec nous que cette situation contribuera davantage à accroître l’état de pauvreté des populations, et à accentuer les problèmes de santé durant la construction de l’échangeur avec l’élévation de la poussière ; cela engendrera des maladies respiratoires ainsi que la réduction de l’espace vital des riverains, empêchant toute activité commerciale avant et pendant la construction de l’échangeur.

Monsieur le ministre, après plusieurs rencontres et concertation avec le maire de l’arrondissement de Baskuy, ses conseillers, le représentant de l’entreprise Fadoul et votre ministère sans succès, nous venons par cette correspondance solliciter votre recours, pour soulager les populations riveraines, par l’octroi d’aide substantielle afin de faire face aux nouvelles difficultés qu’elles vont devoir endurer pendant 18 mois, durée de réalisation du projet si elle est respectée.

Nous avons l’impression que le projet n’a pas tenu compte de notre existence. C’est le 17 mars 2008 que le maire de l’arrondissement et ses collaborateurs nous ont donné les informations sur les désagréments et sollicité notre compréhension.

Tout en espérant que vous tiendrez compte de nos doléances respectives, Veuillez recevoir, monsieur, nos salutations distinguées."


Quartier Toyibin : prudence !

A cause des travaux de construction de l’échangeur de Ouaga 2000, automobilistes et conducteurs d’engins à deux roues sont obligés, au niveau de Ouagarinter, de bifurquer par la voie poussiéreuse qui longe le mur du CCVA, et qui débouche sur le cimetière désaffecté de Toyibin. Ce quartier justement ne serait pas un endroit sûr, puisqu’il serait infesté de délinquants qui opéreraient de nuit. Deux filles en ont fait l’amère expérience, elles qui ont été délestées de leur engin aux environs de 21h. Prudence donc !


Dédougou : altercation entre un douanier et un gendarme

Un douanier de Dédougou a déchiré le gilet reflextorisant de constat d’un gendarme de la brigade de prévention routière de la même ville dans la nuit du 25 avril dernier. Il aurait serré le col du commandant de compagnie de la gendarmerie de Dédougou avant de déchirer le gilet. Selon des témoins, le douanier qui roulait dans le sens interdit côté nord du marché central de Dédougou, a renversé une cycliste et aurait refusé d’assister la victime qui avait perdu connaissance et qui gisait dans son sang.

Malgré l’insistance des témoins, le gabelou aurait démarré sa moto et s’en serait allé, abandonnant la victime. Malheureusement pour lui, il a été identifié par les témoins qui ont transporté la victime à l’hôpital avant d’alerter la gendarmerie.

Sur injonction des éléments de la brigade de prévention routière, le gabelou a été ramené par son chef de brigade sur les lieux de l’accident. Malgré la gravité de son acte, il aurait proféré des injures à l’encontre des gendarmes. Le commandant de la compagnie de gendarmerie qui tentait de le raisonner aurait essuyé les mêmes injures.

Malgré les menaces et les agissements du douanier, le pire a pu être évité grâce au sang-froid des pandores qui ont réussi avec professionnalisme à le désarmer. Il a été enfermé à la brigade de recherche, avant d’être libéré le lendemain matin.


Yé : où est passé le maire ?

Cela fait bien longtemps que les populations de la commune rurale de Yé n’ont pas aperçu leur maire. Il n’aurait pas donné signe de vie depuis des mois. Où est-il passé ? Mystère et boule de gomme. Toujours est-il que des dispositions seraient en train d’être prises pour son remplacement. Faut- il le noter, le maire de Yé est également le président régional de l’AMBF de la Boucle du Mouhoun.


Barreau : Guy Hervé Kam prête serment demain

Si tout se passe comme prévu, la famille des avocats burkinabè va s’agrandir avec l’arrivée d’un nouveau défenseur de la veuve et de l’orphelin. Il s’agit de Guy Hervé Kam, magistrat démissionnaire de son état. Il prêtera serment, en principe, demain 6 mai 2008, devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou.

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés