Cyber-escroquerie : : Bill Gates Foundation Lottery For Internet Expansion In Africa

samedi 10 juin 2006

Dans la suite de notre dossier sur la cyberescroquerie, nous vous proposons les messages attrappe-nigauds les plus répandus. Voici le dernier que nous avons reçu et qui porte sur une prétendue loterie organisée par la Fondation Bill Gates. Il s’agit bien entendu d’un scam.

Réagissez à cet article Réagissez

A votre aimable attention,

Nous avons le plaisir de vous annoncez que vous êtes l’un des heureux gagnants de la Bill Gates Foundation Lottery For Internet Expansion In Africa dont le siège mondial pour l’Afrique ce trouve à Paris. Une loterie portant sur les adresses Email des internautes africains.

La valeur totale en jeu est de 50.000 000 Millions Euros et votre adresse a été tirée au sort par sélection informatique lors de notre premier tirage annuel effectue la semaine dernière au siège mondial sis à Paris.

Vous faites donc partie des heureux gagnants et votre gain est de 100.000 Euros.

Pour entrer en possession de votre lot, Veuillez adressez exclusivement par email au siège mondial de La Bill Gates Foundation Lottery For Internet Expansion In Africa un courrier comportant : votre nom, prénoms, adresse complète, numéro de téléphone et fax ainsi qu’une copie de votre carte nationale d’identité ou passeport.

Seront automatiquement annule tous les email reçu ne venant pas d’internautes africains.

Apres quoi il vous sera explique comment entre en possession de votre lot.

Nous portons à votre connaissance que au moins 50% des lots attribués doivent être utilisé pour l’expansion de l’Internet en Afrique et que dans trois mois une grande tournée de vérification aura lieu dans tous les pays ou nous comptons des gagnants. A l’issue de cette tournée les 10 projets les plus significatifs seront récompensés du prix spécial BILL GATES POUR L’EXPANSION DE L’INTERNET EN AFRIQUE.

Recevez encore toutes nos félicitations.

Mme Beatrice Chevalier.

Directrice des opérations

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions