Politique sanitaire : Bilan des activités de 2012

mercredi 26 décembre 2012

Le Comité national de développement sanitaire (CNPD) a réuni ses membres, ce samedi 21 décembre 2012, pour faire le bilan de ses activités, sous l’œil vigilant du premier responsable du département de la santé, Adama Traoré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Politique sanitaire : Bilan des activités de 2012

Apporter toujours un peu plus de santé à la population. C’est ainsi que se décline le but du Plan national de développement sanitaire (PNDS). Pour faire le bilan de ses activités de l’année écoulée, le Comité de suivi du développement sanitaire (CNDS) a réuni ses membres le samedi 21 décembre 2012 à Ouagadougou.

Cette rencontre, la 4ème du genre, dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCCAD) et une première du CNDP, vise à œuvrer à l’amélioration du secteur de la santé. Les échanges ont porté sur l’état de mise en œuvre des recommandations issues de la troisième revue, tenue en avril 2012. Aussi les participants ont-ils établi un bilan des activités, au cours de l’année, puis défini un programme d’activités pour les prochaines années à venir. Selon le ministre de la santé, Adama Traoré, l’objectif de cette concertation est de contribuer à dégager des stratégies pour amener la population à s’intéresser au Plan national de développement sanitaire.

« Nous avons élaboré une politique et pour qu’elle intéresse la population, un Plan national de développement sanitaire a été élaboré. Mais la question de la santé et du reste, l’ensemble du département sont multidisciplinaires. Pour faire le point, il est obligé d’appeler toutes les parties prenantes. C’est pour cela que ce comité s’intéresse à toutes les fibres de la population et des secteurs publics qui œuvrent à la santé pour tous », a-t-il expliqué. Il a par ailleurs, souligné que les points essentiels de cette entrevue sont focalisés sur les activités de la CNDP. Pour lui, il s’agit en réalité, de définir les forces et d’identifier également, les faiblesses du secteur.

Et de là, découleront les solutions pour pallier les difficultés de façon disciplinaire. Cette rencontre est donc pour lui, « une occasion de critiquer de manière sévère, les activités menées, afin de déterminer les éléments échéants, ce qui permettra d’améliorer la mise en œuvre de notre CNDP pour l’an 2013 »

Germaine TECKA (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés