CMA DE YAKO : Des bébés siamois à la maternité

mercredi 30 septembre 2009

Ils étaient très peu à disposer de l’information mais tous ceux qui l’ont apprise se sont laissés aller à des questionnements métaphysiques toute la journée du lundi 28 septembre 2009, surtout dans les milieux et cercles réputés comme tels pour les débats de société. Arrivé au service de maternité aux environs de 11h de la journée, c’est un personnel calme et vaquant aux soins de leurs patientes que nous avons trouvé. Un coup de fil au chef de service et après l’accord du médecin chef de district (MCD), nous voilà dans la salle d’accouchement face à ces êtres extraordinaires qualifiés par les spécialistes de "bébés siamois".

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pascal Nikiéma, maïeuticien d’Etat, explique que l’accouchement a eu lieu à 0h29mn le lundi 29 septembre par césarienne et que c’est de là que le constat est établi qu’il s’agit de bébés siamois. Les caractéristiques physiques sont distinctes : 2 têtes, 4 membres supérieurs, 2 membres inférieurs, 2 anus et sans sexe, avec un poids de 4,610 kg. Il est donc impossible d’identifier le sexe des bébés.

Quelle est alors la conduite à tenir dans ce cas d’espèce ? "La fiche d’évacuation est déjà prête et ils seront évacués à la pédiatrie Charles De Gaulle à Ouagadougou", a répondu monsieur Nikiéma, en précisant que les frais d’évacuation sont à la charge du district.

Les parents ont manifesté leur réticence en évoquant l’inutilité de ces soins médicaux. Les moyens financiers font défaut, "ce qui accroît le pessimisme chez nous", a renchéri le père. Visiblement, d’autres raisons moins offficielles expliqueraient le refus catégorique du père.

S’agissant des chances de survie des bébés, elles sont, même minces, tributaires du plateau technique et des compétences disponibles à la pédiatrie, a précisé M. Nikiéma. Par ailleurs, il s’est employé à convaincre les parents en leur rappelant des cas graves ayant connu des suites heureuses après une intervention de spécialistes. Lorsque nous quittions les lieux à 12h, la mère, selon le personnel médical, n’avait pas encore vu ses enfants. Comme il fallait s’y attendre, l’opinion n’a pas tardé à rechercher les causes de cette déformation, qui dans l’occultisme, qui dans l’impénétrabilité des voies du Seigneur. Et pourtant, le simple suivi de la grossesse ou une échographie aurait permis d’éviter cette situation, a-t-on expliqué dans les locaux de la maternité.

A l’heure où nous tracions ces lignes, les parents s’opposaient toujours à l’évacuation ; mais le MCD et ses collaborateurs essayaient de trouver un consensus médical avec eux.

Abdoulaye DIANDA (collaborateur)

Le Pays

Imprimer l'article

Messages

  • Ils sont tellement un que dans la photo ils ont le meme geste.
    Est ce qu’il est possible de trouver une solution et laisser survivre les 2 ? Je peux dis non deja le maximun qui sera fais est que un survivre (celui du bas) et la apres encore il faut trouver qu’elles sont les organes sexuelle que le bebe a dans son organisme pour lui faire une intervention pour ca.

    Je me suis lever ce matin avec une forte envie de faire un bebe et voici ce que je trouve comme nouvelle au pays.

    L’oeuvre de Dieu est immense et croyons en lui, s’il a decider que ses enfants survivront alors ca sera le cas.
    Courage au parents

  • Dites-moi, a-t-on besoin de l’autorisation des parents pour sauver une vie ou des vies (des bébés) en danger (puisque des chances, aussi minimes soient-elles, existent pour sauver au moins un des bébés) ?

    Si vous, médecins, êtes convaincus qu’il existe des chances pour sauver les enfants, et que vous ne les évacuez pas dans un Centre médical approprié, sous prétexte que leurs parents (non-médecins) s’opposent en invoquant l’inutilité des soins médicaux, ne craignez-vous pas (vous les médecins) d’être poursuivis pour non-assistance à personnes en danger ? (ou, au pire des cas, pour homicide ....volontaire) ?

  • Courage aux parents des bébés.
    Qu’ils acceptent ces dons (bébés) de DIEU avec foi. Tout ce que Dieu est bon. C’est nous les hommes qui, bien souvent, ne comprenons les plans de Dieu. Mais abandonnons-nous à Lui.

    N’oublions surtout pas une chose. Dieu a dit, "Tu ne tueras pas". Point. IL n’a pas dit tu ne tueras pas, mais dans certains cas tu... Non. Donc gare à celui qui ôteras la vie à ces innocentes créatures de Dieu.
    Courage et rendons grâce à Dieu.

  • Il faut donner une chance aux bébés de vivre. Qui c’est, peut que le salut du burkina voir du monde peut venir d’eux.
    C’est vrai que pour les parents c’est un évenement surprenant, qui peut affecter socialement leur vie du fait des préjugés et pésanteurs sociaux. d’aucun n’hésiterons à accuser les parents d’être des sorciers ou de pactiser avec le diable.

    Je pense que dans pareille circonstance, C’est le gouvernement qui doit prendre à vie la charge de ces bébés pour prouver que cela peut arriver et éviter les enfanticides qui sont monnaies courantes dans nos villages lorsque des cas similaires surviennent (cas des albinos, des malformations congénitales etc).

    En tout vérité, peu de parents (même les cadres supérieurs de la fonction publique) ne peuvent supporter les charges liées aux interventions chirurgicales et après guérisons les équipements qu’il faut acquerir pour premettre aux bébés de mener une vie convenable. Je pense que c’est ce qui fait plus peur aux parents car ils seront laissés à eux mêmes après à supporter impuissants la souffrance de leurs progénitures.

    Une prise en charge psychologique devrait déjà accompagner les parents pour éviter de prendre des décisions précipitées sous la pression des voisins, des charlatans etc.

    Ces bébés siamois sont les bébés du ministère de la santé, car c’est aussi par sa faute qu’arrive tout cela( Manque de prevention, cout d’accès elever, manque de sensibilisation, manque de promotion pour examens prénataux gratuits pour changer les comportements etc.

  • Bonjour ! à la lecture de cet article, je voudrais tout d’abord féliciter le maïeuticien et autres sage femmes qui ont pris en charge cette femme ayant donné naissance à des siamois. Ensuite je me permets en tant qu’agent de santé de fustiger l’attitude des médecins de ce district en particulier le MCD.
    Etant loin du pays, je ne sais pas si le district de Yako dispose de 2 ou 1 ou 3 médecins actuellement. D’ailleurs il n’est pas précisé qui a fait la césarienne(probablement les aides opérateurs et félicitations à vous).
    Même s’il s’agit d’un seul médecin à savoir le MCD ce dernier avait le devoir d’aller au-delà de donner son accord à la presse. il se devait de donner les informations attendues notamment le profil de la mère,le déroulement de la grossesse (suivie ou non), etc. En disant cela ce n’est pas que le maïeuticien a démérité ; loin de là il est même à féliciter comme je l’ai fait plus haut. Mais c’est décevant quand les médecins surtout MCD se trompent de profession parfois ; certains se transforment plus en séminaristes et gestionnaires de ressources ou de carburant que de médecins au sens noble du terme. De grâce il y a des gens qui ont bossé et sont payés pour les finances et autres. De grâce cher docteur (s) vous fuyez vos responsabilités. Qu’avez vous fait de votre coté pour convaincre le couple à accepter l’évacuation afin que nos chers maitres chirurgiens pédiatriques(que je salue au passage) puissent dire leur mot ? C’est inadmissible quand on se défend d’être le premier responsable d’un district. Monsieur le DRS, vous êtes aussi interpellé car cous êtes le premier responsable de la santé de la région.
    Je n’ignore pas les fonctions administratives du MDC mais trouvons un équilibre sinon ca devient autre chose.
    Je profite réitérer mes encouragements à ces sage femmes, maïeuticiens et autres accoucheuses qui se battent jour et nuit pour la prise en charge des patientes et parturientes.
    Bien à vous et confraternellement,un collègue médecin.

  • Personnellement je pense qu’il ne faut pas tergiverser et refléchir de midi à quatorze heure, il faudrait plutôt poser la question à « la politique de la santé de la reproduction » de même qu’à ses promoteurs et promotrices.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés